En direct

Le tramway de Marseille devrait arriver à l’heure
- ©

Le tramway de Marseille devrait arriver à l’heure

Defawe Philippe |  le 07/02/2006  |  Alpes-MaritimesMarseilleCorsePyrénées-OrientalesBouches-du-Rhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Alpes-Maritimes
Marseille
Corse
Pyrénées-Orientales
Bouches-du-Rhône
Aude
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Lozère
Hérault
Var
Vaucluse
Gard
Principauté de Monaco
Transports
Valider

Si l’exploitant du futur réseau n'est toujours pas désigné, le chantier avance normalement. Le tramway sera livré au public comme prévu "au premier semestre 2007", a assuré lundi Renaud Muselier, le 1er adjoint de Marseille chargé du dossier, en présentant l'état d'avancement des travaux.

"30% des voies sont posées et elles le seront totalement en novembre à l'exception de deux rues. Quant à la première rame sur roue, elle sera livrée en décembre par le constructeur canadien Bombardier, les essais sont prévus en fin d'année" s'est félicité M. Muselier, lors d'une visite de chantier au dépôt de Saint-Pierre, appelé à devenir le centre névralgique du tramway.
Ateliers, remisage, bureaux et poste de commande central y sont actuellement en construction sur 32.000 mètres carrés dans l'est de Marseille pour un budget de 41,3 M EUR.
70% du tracé du tramway sera en service en 2007, ce qui représente 11,2 km des 16,4 km du projet final qui doit être achevé en 2011.
"En 2008 chaque Marseillais se trouvera à 250 mètres d'une station de transport public et à 25 minutes du centre ville avec un changement", a prédit M. Muselier.
Il a également annoncé la prolongation du métro, la création de 100 kilomètres de pistes cyclables, la mise en service d'un parc de 1.000 vélos à la location et la plantation de 2.000 arbres le long du tracé.
De son côté, Jean-Claude Gaudin, maire de la deuxième ville de France a salué "un des chantiers les plus importants dans une ville qui connaît une des ses plus grandes périodes de travaux".
Pour l'avenir, le maire de Marseille a indiqué qu'il fallait "préparer dès aujourd'hui la réalisation de nouvelles lignes". Il a annoncé la constitution d'un groupe de travail pour étudier la mise en oeuvre d'un partenariat public-privé pour le développement futur du réseau du tramway.

Repères


Mille personnes travaillent chaque jour sur le chantier du tramway dont le coût global est de 818 millions d'euros, financé à 88% par la communauté urbaine et à 12% par les collectivités et l'Etat.
L'exploitant du futur réseau n'est toujours pas désigné, la seule candidature connue à la délégation de service public (DSP) étant celle de l'opérateur privé Veolia Transports associé à la RTM (Régie des transports marseillais).

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil