En direct

Le stade du Ray, terrain de jeu d'une architecture verte

Gaëlle Cloarec |  le 13/04/2018  |  ImmobilierLogementArchitectureTechniqueBâtiment

Nice -

240 M€ de dépenses réelles d'investissements programmées dans le budget général de Toulon Provence Méditerranée.

440 logements neufs construits par an en moyenne par l'office départemental HLM 13 Habitat.

4 % Taux de vacance moyen du bâtiment tertiaire dans la métropole Aix-Marseille Provence.

Cushman & Wakefield

Sur les hauteurs de Nice, la transformation du quartier de l'ancien stade du Ray monte en puissance. L'emblématique enceinte footballistique désormais démolie, les travaux de construction de l'ensemble immobilier Nice Le Ray vont pouvoir débuter, en mai. Véritable signal architectural, ce programme de 24 000 m² SP, associant logements, équipements sportifs et commerciaux, va venir s'insérer dans un vaste parc public paysager de 3 ha, point d'orgue d'une opération de requalification urbaine d'envergure visant à transformer, d'ici à la fin 2020, ce secteur dense de 6,5 ha en un nouveau quartier exemplaire.

« Notre programme immobilier végétalisé reliera le futur parc du Ray, à l'est, au boulevard Gorbella, permettant ainsi d'étirer le poumon vert côté ouest », explique Jean Malmassari, directeur territorial Nice Côte d'Azur de Vinci Immobilier, membre du groupement (1) retenu en mai 2016 dans le cadre de la consultation promoteurs-bailleurs-concepteurs lancée par la Ville de Nice. Un trait d'union entre l'urbain et la nature grâce à « un jeu d'analogie, une sorte de glissement entre une architecture qui tout à coup, un peu à l'image du caméléon, devient un parc, et le parc qui devient architecture », assure l'architecte Edouard François, maître d'œuvre avec Jean-Philippe Cabane de l'opération.

Façades habillées de bois et plantes. Sur une assiette foncière de 10 000 m², propriété depuis janvier 2018 de Vinci Immobilier, seront donc érigés en lieu et place de l'ancien parking du stade une résidence de huit immeubles (R + 6) aux façades habillées de bois et de plantes grimpantes florifères et, en cœur d'îlot, deux bâtiments plus petits (R + 3) perchés sur pilotis, disposant de jardins potagers en toitures. Le tout accueillera 303 logements, dont 86 sociaux, un dojo et une galerie commerciale semi- enterrés abritant le Carrefour Market actuellement sis de l'autre côté du boulevard Gorbella (ce qui libérera de l'espace pour réaliser un plateau sportif). En sous-sol, un parking sur deux niveaux totalisera 650 places. L'opération est labellisée RT 2012, NF Habitat, BDM (Bâtiments Durables Méditerranéens) et Biodivercity.

Conduits par Dumez Côte d'Azur, filiale de Vinci Construction, les travaux, d'un montant de 48 M€ HT (TCE/VRD/espaces verts), mobiliseront jusqu'à une centaine de personnes.

PHOTO - 12457_760255_k2_k1_1803167.jpg
PHOTO - 12457_760255_k2_k1_1803167.jpg

Commentaires

Le stade du Ray, terrain de jeu d'une architecture verte

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX