En direct

Le Sprir Rhône-Alpes tire la sonnette d’alarme sur l’état des routes
Les grosses réparations servent de variable d’ajustement dans les budgets des collectivités. - © @ AKTOPhotos / Régis Bouchu

Le Sprir Rhône-Alpes tire la sonnette d’alarme sur l’état des routes

Emmanuelle N’Haux (Bureau de Lyon du Moniteur) |  le 28/06/2016  |  AinAllierCantalDrômeHaute-Loire

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Ain
Allier
Cantal
Drôme
Haute-Loire
Haute-Savoie
Isère
Loire
Puy-de-Dôme
Rhône
Savoie
France entière
Patrimoine
Maîtrise d'ouvrage
Transports mécaniques
Valider

En réunissant une cinquantaine de maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, le Syndicat professionnel régional de l’industrie routière de Rhône-Alpes (Sprir) a voulu les sensibiliser à la dégradation de leur patrimoine.

«En 2015, la France est passée du 4e au 7e rang mondial pour la qualité de son réseau routier, dans le classement du World Economic Forum. C’est le résultat direct de la baisse des investissements de collectivités ces dernières années», précise d’emblée Philippe Puthod, président du Syndicat professionnel régional de l’industrie routière de Rhône-Alpes qui réunissait à Lyon une cinquantaine de représentants de collectivités et de bureaux d’études.

Entre 2008 et 2014, les départements ont réduit leurs dépenses routières de 29 % et, sur la période 2012-2015, les dépenses globales consacrées à la route hors personnel ont baissé de 9 %, en Rhône-Alpes et en Auvergne comme au niveau national. Et le président du Sprir Rhône-Alpes de rappeler: «Nous avons perdu avec l’Auvergne 2 000 emplois sur les quatre dernières années».

Après le blocage des raffineries qui n’a pas arrangé les affaires des entreprises routières -la baisse de chiffre d’affaires imputée à la pénurie est de l’ordre de 20 %- la quarantaine d’entreprises de la région Auvergne Rhône-Alpes attend maintenant le démarrage de grands projets régionaux comme les chantiers de la route Centre Europe Atlantique, de la RN7 et de l’axe Paris-Roanne avec le contournement de Villeneuve-sur-Allier ou encore les projets de tram et bus en site propre du Genevois ou ceux portés par le Sytral à Lyon. Et invitent les collectivités à ne pas négliger les travaux d’entretien sur le réseau existant, rappelant «qu’un euro non investi aujourd’hui nécessitera 10 euros d’investissement dans 10 ans !».

Commentaires

Le Sprir Rhône-Alpes tire la sonnette d’alarme sur l’état des routes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur