En direct

Le site Ordener entame une mue extraordinaire

Emmanuelle Lesquel |  le 20/04/2018  |  LogementCollectivités localesAccessibilitéTechniqueBâtiment

Senlis -

5 000 logements de Partenord Habitat traités depuis 2005 dans le cadre de son plan accessibilité pour tous.

+ 7,3 % de logements neufs autorisés en Normandie sur un an, à fin janvier 2018.

90 000 m2 vendus par l'agglo du Douaisis à Goodman France pour la construction d'un bâtiment logistique de 37 000 m2.

La nature comme exemple. C'est sous le signe de l'innovation et du biomimétisme (1) que la mairie de Senlis (Oise) a choisi de métamorphoser les 10 ha et 25 000 m2 de bâtiments de l'ancien site militaire Ordener. « Nous avons acquis le foncier en 2013 et souhaitons en faire un site à forte orientation économique. La réhabilitation va se faire progressivement, de façon frugale sous l'angle des innovations de bio-inspiration : matériaux, architecture, urbanisme, performance énergétique… », résume la maire, Pascale Loiseleur.

« La Ville veut faire ici un lieu ressource et témoin de la bio-inspiration, notamment en architecture », résume Estelle Cruz, chargée de mission habitat bio-inspiré pour le Centre européen d'excellence en biomimétisme de Senlis (Ceebios). L'association va ainsi s'installer sur le site, avec un bâtiment rénové et agrandi (de 520 à 800 m2 ) par le recours au co-design. « Cette façon de concevoir les projets place les usagers au centre avec un management horizontal. Avec les chercheurs, les habitants du quartier, les futurs utilisateurs nous imaginons cette formidable vitrine du biomimétisme », se félicite Louis-Marie Dumon, l'architecte qui travaille sur le projet de réhabilitation du bâtiment en vaisseau amiral du Ceebios et en hôtel d'entreprises avec espaces de co-working, laboratoires et plateaux de recherche dans un esprit campus.

Comme les plantes. En parallèle, un premier projet de création de logements, s'inspirant des plantes, est en gestation. Un permis de construire a été déposé pour une réhabilitation d'un bâtiment de 1 000 m2 en une vingtaine de studios et T2 pour étudiants ou chercheurs. Un autre permis devrait suivre pour une démolition-reconstruction visant à construire 70 logements très modulables d'environ 4 000 m2 . Porté par iDéel, filiale du groupe Rabot Dutilleul, le projet sera ensuite vendu à un bailleur.

« Sur le premier bâtiment nous sommes très contraints par le volume déjà existant mais aussi par le volet patrimonial et économique. Notre réflexion se porte sur une peau du bâtiment qui fonctionnera comme l'écorce d'un arbre », explique l'architecte Nicolas Vernoux-Thélot de l'agence In situ Architecture chargé du projet. Il souligne que cette « écorce » va créer de la rétention d'eau, tout en servant de nichoir à la faune arboricole.

Pour le deuxième projet, en plus de la recherche sur la modularité des usages, les architectes travaillent sur un modèle qui reprend la phyllotaxie des plantes. « La façon dont elles poussent est très complexe. Rien n'est laissé au hasard. La croissance se base sur le nombre d'or. Nous nous inspirons de cette organisation afin de maximiser les apports naturels d'ensoleillement dans les bâtiments. Pour utiliser le modèle phyllotaxique dans le bâti, nous avons entamé avec le laboratoire RDP du CNRS et l'institut Nobatek une collaboration qui implique une démarche interdisciplinaire entre biologistes, ingénieurs-chercheurs et architectes », se félicite Nicolas Vernoux-Thélot.

PHOTO - 12557_766559_k2_k1_1817541.jpg
PHOTO - 12557_766559_k2_k1_1817541.jpg - © IN SITU ARCHITECTURE - LABORATOIRE RDP - NOBATEK INEF4
(1) Démarche qui s'inspire des solutions adoptées par l'évolution, pour les transposer en ingénierie humaine.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur