En direct

Le siège social du CIC combine lifting et extension
Exit le marbre, place au verre pour les façades du bâtiment. - © CICNO

Le siège social du CIC combine lifting et extension

Bertrand Verfaillie |  le 23/11/2018  |  NordTravaux d'extensionPathologie des ouvragesEffinergieFaçade

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nord
Travaux d'extension
Pathologie des ouvrages
Effinergie
Façade
Bâtiment
Valider

Lille -

Tout est parti d'une maladie de la peau. Le marbre couvrant les façades du siège lillois du Crédit industriel et commercial (CIC) souffrait d'une grave « décohésion granulaire ». Et tant qu'à engager des travaux, la banque a décidé de restructurer entièrement l'immeuble qui trône face à la gare Lille-Flandres depuis 1992. Le bâtiment de 9 000 m2 a été mis à nu : tous ses équipements - des robinets aux ascenseurs - seront remplacés. Après diagnostic par le BET Ecodiage, les matériaux récupérables, notamment l'aluminium et le verre des fenêtres, ont été orientés vers le recyclage. Sur les plateaux, les anciens cloisonnements laisseront la place à des espaces plus ouverts.

Dans la cour donnant sur la rue du Vieux-Faubourg, une exten sion de 1 250 m2 sur quatre étages est en cours d'élévation. Et 750 m2 de surfaces de travail supplémentaires seront gagnés sur des dents creuses se trouvant au cinquième étage. Les toitures seront allégées pour tenir compte des charges supplémentaires et supporter la centrale de climatisation. Les constructions nouvelles, comme l'ancienne, seront isolées par l'extérieur. L'objectif est d'atteindre les niveaux Effinergie + et BBC Rénovation.

Réemploi du marbre. La réfection des façades couronnera donc le chantier. Les plaques de marbre de Carrare qui tombaient en (petits) morceaux ont été démontées une à une. Celles en bon état seront en partie cédées à l'Université catholique de Lille. Environ 1 400 m2 seront ainsi réemployés pour paver une chapelle. Peu à peu, le siège du CIC se pare de panneaux de verre Lacobel, sous forme de blocs préfabriqués incluant les ouvrants.

Cette rénovation-extension est « contrainte » sur un petit espace en cœur de ville, en surplomb de deux niveaux de parking. Elle est pilotée par l'architecte Jean-Michel Lucas avec Artélia Bâtiment et Industrie. Spie Batignolles Nord assure le gros œuvre et PMN (Lesquin) intervient sur les façades.

Le coût des travaux est de 32 M€ HT. La livraison du nouvel ensemble, comprenant une agence ouverte au public et accueillant au total 550 salariés de la banque et de ses filiales, est prévue pour la mi-2020.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur