Etat et collectivités

Le SID, interlocuteur unique de la Défense

Depuis le 25 septembre 2008*, le service d’infrastructure de la défense (SID) a changé les appellations de ses organismes régionaux, locaux et outre-mer, dans un souci d’harmonisation de son réseau.

Objectif : avoir un seul interlocuteur de référence en matière d’infrastructure, clairement identifié au sein de la défense, pour tout problème de construction et de maintenance des forces armées, directions et services du ministère de la défense.

Le SID, rattaché au secrétariat général pour l’administration (SGA), a été créé en 2005 par le regroupement des services constructeurs des trois armées. Les anciens réseaux « service du génie », « travaux maritimes » et « infrastructure de l’air », intégrés alors au SID, n’avaient pas changé le nom de leurs organismes pour éviter des difficultés de reconnaissance par leurs clients de la défense et leurs partenaires du BTP.

Le réseau unique du SID est identifié sous les nouvelles dénominations suivantes :
– les directions régionales du génie (DRG) et les directions des travaux maritimes (DTM) de Brest et Toulon deviennent « directions régionales du service d’infrastructure de la défense » (DRSID), à l’image de la DRSID Ile-de-France qui a changé de nom le 26 avril 2007 ;
– les directions de travaux outre-mer et à l’étranger ainsi que la DTM de Cherbourg deviennent « directions d’infrastructure de la défense » (DID) ;
– les établissements du génie (EG) et le service technique des travaux immobiliers et maritimes (STTIM) deviennent « établissements d’infrastructure de la défense » (EID) ;
– les détachements spéciaux du génie (DSG) deviennent « détachements du service d’infrastructure de la défense » (DETSID).
Cette réforme conforte la vocation d’un service interarmées doté d’organismes qui effectuent le même travail pour un même but, apporter un soutien immobilier qui répond aux besoins des armées.

Le SID s’appuie sur un réseau de 34 implantations principales métropolitaines et 8 organismes outre-mer et à l’étranger.

EC


* Retrouvez l’arrêté du 25 septembre 2008 portant organisation du SID


Sur le même sujet :
Voir l’interview du général Alain Addé, directeur central du SID

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X