En direct

Le SERCE et EDF veulent développer de nouvelles offres de services

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 21/10/2003  |  EnergieEntreprisesCollectivités locales

François Roussely, Président d’EDF et Yves Thuillier, Président du SERCE (Syndicat des Entreprises de Génie Electrique), ont signé un protocole d’accord pour préparer la prochaine étape de l’ouverture du marché français de l’électricité.
L’objectif de cet accord est double : d'une part favoriser la maîtrise de la demande d’énergie et le développement durable, en proposant des offres de services spécifiques développés conjointement par EDF et les entreprises du SERCE pour leurs clients. D'autre part favoriser la compétitivité de leurs clients dans un contexte concurrentiel français et européen à la fois intense et difficile.

"En juillet 2004, les 2/3 du marché seront ouverts à la concurrence, soit 2,3 millions d’entreprises, collectivités locales et de clients professionnels (artisans, commerçants, professions libérales,…)", explique EDF dans un communiqué. "Plus de 250 TWh seront alors en concurrence. En attendant l’ouverture totale, prévue en juillet 2007, cet accord est la première réponse de la filière électrique française à cette grande étape de l’ouverture du marché français de l’électricité".
Rappelons qu'au sein de la filière, le SERCE rassemble 270 entreprises dont les plus grandes entreprises d’installation électrique qui, depuis quelques années, ont développé une large gamme de services pour leurs clients publics, privés et collectivités locales, à la fois dans le domaine du génie électrique et du génie climatique.

Commentaires

Le SERCE et EDF veulent développer de nouvelles offres de services

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur