En direct

Le Sénat veut autoriser la construction d’éoliennes sur les îles bretonnes
- © © Phovoir

Le Sénat veut autoriser la construction d’éoliennes sur les îles bretonnes

A.F. avec AFP |  le 19/07/2018  |  Energies renouvelablesEolienLoi ElanJacques MézardMinistère de la cohésion des territoires

Le Sénat a adopté un amendement au projet de loi dit Elan, autorisant la construction d'éoliennes dans les Zones Non Interconnectées (ZNI), principalement alimentées en électricité par des centrales thermiques. Ce qui constituerait une dérogation à la loi littoral. Le gouvernement s'y oppose.

 

Le Sénat autorise la construction d’éoliennes sur les îles bretonnes. Dans le cadre du projet de loi sur l’Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Elan), deux sénateurs, Michel Canevet (UC, Finistère) et Joël Labbé (Ecologiste, Rassemblement démocratique et social européen) ont déposé deux amendements visant à déroger la loi Littoral pour développer la construction d’éoliennes dans les zones non interconnectées (ZNI). « Notre pays comprend des territoires comme les îles de Sein et d’Ouessant, alimentées par des groupes électrogènes fonctionnant au fioul », a souligné Michel Canevet.

« La réglementation en vigueur rend difficile la mise en place d’une production d’énergie renouvelable dans ces territoires exigus », a-t-il ajouté en soulignant l’intérêt d’un mix énergétique à partir d’éoliennes, de solaire et peut-être d’hydroliennes pour préserver la qualité de l’air ».

« Cette dérogation à la loi Littoral, encadrée, nous semble pleinement justifiée si l’on veut que ces îles restent des lieux de vie », a déclaré, de son côté, Joël Labbé.

 

Opposition de Jacques Mézard

 

De son côté, le ministre de la Cohésion territoriale, Jacques Mézard, a donné un avis défavorable à cette proposition. « N’ouvrons pas la boîte de Pandore », a-t-il déclaré. « Ces amendements montrent bien qu’il y a toujours une bonne raison de vouloir une dérogation. Si on les prenait toutes en compte, il n’y aurait plus de loi Littoral ».

Lors de la présentation de la loi Pacte début juin, Jacques Mézard avait réaffirmé « tenir bon sur la loi Littoral » et assuré que la densification des « formes urbaines intermédiaires ne pourra pas s’appliquer ni dans la bande des 100 mètres du littoral, ni dans les espaces proches du rivage ».

Cette proposition intervient au moment où les îles françaises tentent de remplacer progressivement les énergies carbonées par des énergies renouvelables, comme le photovoltaïque. Dans le Finistère, les îles de Molène, Sein et Ouessant se sont engagées à être uniquement alimentées par les EnR à l’horizon 2030.

 

Commentaires

Le Sénat veut autoriser la construction d’éoliennes sur les îles bretonnes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX