En direct

CITE, emploi, conjoncture baissière... ce qui attend le bâtiment en 2019
Les mises en chantier de logements collectifs affichent un recul plus prononcé (-6,5%) que dans l’individuel (-4,7%). - © fefufoto - stock.adobe.com

CITE, emploi, conjoncture baissière... ce qui attend le bâtiment en 2019

Augustin Flepp |  le 19/12/2018  |  LogementArtisansLogement socialLogement collectifRénovation énergétique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Artisans
Bâtiment
Logement social
Logement collectif
Rénovation énergétique
Valider

La FFB, qui vient de publier sa dernière note conjoncturelle de l'année, anticipe d'ores et déjà une baisse d’activité générale de 0,5% en 2019.

Le cycle de croissance amorcé en 2015, dans la construction, va-t-il déjà s’estomper l’année prochaine ? La FFB, qui a présenté son bilan annuel ce mercredi 19 décembre 2018, anticipe une baisse du volume d’activité de 0,5% pour 2019, contre +2,3% en 2018. Cette prévision tient compte des indicateurs avancés du marché, qui affichent aujourd’hui des résultats négatifs, en particulier dans le logement neuf.

Cette année, les mises en chantier ont reculé d’environ 6%, passant de 428 000 à 404 000 unités, lié à un « environnement institutionnel dégradé », souligne le président de la FFB Jacques Chanut, comme le « relèvement de la TVA  à 10% dans le logement social, la Réduction de loyer de solidarité (RLS) ou la suppression du Pinel en zones B2 et C ».

La baisse des aides personnalisées au logement (APL), couplée à la mise en place d’une réduction de loyer de solidarité (RLS) ont entraîné un manque à gagner de 800 millions d’euros en 2018 pour les organismes HLM, ce qui a freiné leur investissement aussi bien dans le neuf que dans la rénovation; selon la FFB.

Fort repli dans le collectif

Parmi les autres causes de ce ralentissement, la FFB évoque aussi la mise en place de l’impôt sur la fortune immobilière (ifi) et l’exclusion des fenêtres du champ du CITE mi-2018« Ces attaques concertées sur tous les segments du marché ont fini par déstabiliser les acteurs. Et encore, le PTZ a été sauvé, bien que raboté, en zones B2 et C ! », déplore l’organisation professionnelle. Les mises en chantier de logements collectifs affichent un recul plus prononcé (-6,5%) que dans l’individuel (-4,7%).

Pour 2019, les entreprises du bâtiment intervenant dans le logement neuf devraient connaître un repli d’activité de l’ordre de 4,5%. Au total, le nombre de logements commencés chutera à 377 000 unités (-6,6%), un niveau proche de celui observé en 2016. Le collectif connaîtra une baisse plus marquée que l’individuel, soit respectivement -7,2% contre -5,9%. Plus globalement, l’activité du secteur du logement observera un recul de 4,5% l’an prochain.

Les bureaux s'envolent

Le marché du non résidentiel neuf affiche, quant à lui, un niveau de croissance toujours aussi élevé. Le secteur a vu ses transactions décoller de 7,4% l’an dernier, dopé par la vitalité du segment des bureaux (+11,9%) et des bâtiments administratifs (+9,1%). Ce dernier profite d’une vague d’investissement public à l’approche des élections municipales de 2020. La construction de bâtiments industriels, elle, a connu un trou d’air au deuxième semestre 2018.

Mais les dernières enquêtes de l’Insee présagent un report des investissements l’année prochaine. Pour 2019, le marché non résidentiel enregistra une hausse d’activité de 3%, portée par l’insolente percée des bureaux (+14%), suivis par les bâtiments administratifs (+5,9%).

CITE fenêtre

Du côté de l’amélioration-entretien, les professionnels ont enregistré une légère croissance de 0,8%. Le rétablissement des fenêtres à simple vitrage dans le CITE, avec une aide plafonnée à 100 euros par fenêtre, a rassuré les professionnels de la rénovation énergétique. La FFB évalue à 100 millions d’euros le coût de ce nouveau dispositif financier revu à la baisse. En 2019, le secteur affichera un léger ralentissement avec une hausse d’activité estimée à 0,5%.

30 000 emplois créés

Côté emploi, le secteur du bâtiment a créé environ 30 000 postes supplémentaires (+2,8% vs 2017) dont 24 000 salariés (CDI, CDD) et 6 000 intérimaires. Un score qui aurait pu être plus élevé si les entreprises n’avaient pas connu des difficultés de recrutement, constate la FFB. Selon les dernières enquêtes de l’Insee, 80% des entreprises de plus de 10 salariés sur cinq ne parviennent pas à recruter des candidats. Ce problème récurrent dans la construction serait l’une des causes d’un ralentissement plus important que prévu de l’activité : 2,3% contre 2,5% initialement anticipé. L'an prochain, la FFB prévoit la création de seulement 5 000 emplois.

Points positifs pour la FFB, le rétablissement des fenêtres à simple vitrage dans le CITE, le lancement du programme « Action cœur de ville » et la création d’une nouvelle aide fiscale par Julien Denormandie visant à doper l’investissement locatif privé dans l’ancien contribueront à doper l’activité et à revitaliser les centres-villes dégradées.

Pour 2019, la FFB demande le retour à une quotité de 40% pour le PTZ en zones B2 et C, et une prorogation jusqu'à la fin de l'année 2021. Pour rappel, la quotité de prêt pour ces zones a été abaissée de 40 à 20% pour 2018 et 2019, contre 40% pour les zones A et B1. Cette décision a eu pour conséquence de lourdement freiner l'octroi de prêt à taux zéro dans ces zones détendues (-55% au cours du premier semestre 2018).

Commentaires

CITE, emploi, conjoncture baissière... ce qui attend le bâtiment en 2019

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur