En direct

« Le retour de l’éolien est encore minime »

Propos recueillis par Frédéric Marais |  le 22/11/2013  |  EnergieCollectivités localesFrance entière

Champagne-Ardenne -

L’Observatoire régional de la commande publique a livré les conclusions de sa troisième enquête. La Fédération française du bâtiment et la fédération régionale des travaux publics en sont les chefs d’orchestre, explique Thierry Dauchelle, président de la FFB Champagne-Ardenne.

Pouvez-vous nous rappeler le principe de l’Observatoire régional de la commande publique ?

Il s’agit de recenser les opérations à venir d’un montant supérieur à 400 000 euros dans le bâtiment et à 200 000 euros dans les travaux publics. L’objectif étant de permettre aux entreprises d’avoir connaissance des marchés publics en cours ou en projet. Les résultats sont diffusés sur Internet. Pour cette troisième édition, 310 maîtres d’ouvrage ont répondu, soit un taux de retour de 63 % contre 51 % en 2012 : Etat, établissements publics, collectivités territoriales et bailleurs sociaux.

Quels enseignements en tirez-vous ?

On note d’abord une baisse des opérations recensées : plus de 50 % des maîtres d’ouvrage avaient signalé des travaux l’an dernier au lieu de 43 % cette année. On remarque aussi que 86 % des opérations prévues sont des opérations à court terme (2013-2014), contre 77 % lors de la précédente enquête. Ces chiffres sont inquiétants. On sent un attentisme qui est sans doute dû aux élections à venir. La disparition de Dexia a également freiné les projets, mais les élus locaux ont géré leurs budgets en bons pères de famille, puisqu’on évalue à 1 milliard d’euros la trésorerie des collectivités en Champagne-Ardenne. C’est énorme en période de crise économique.

Les maîtres d’ouvrage semblent jouer le jeu, mais est-ce le cas de tous ?

Non, malheureusement. Nous regrettons en particulier de ne pas être tenus informés des projets dans l’éolien, qui se multiplient dans la région. Les entreprises de TP ne sont pas consultées, et le retour de l’éolien pour elles reste minime. C’est pourquoi, toujours dans le domaine des énergies renouvelables, il nous faut être attentifs au développement de la méthanisation dans la région. Un millier de projets sont prévus en Champagne-Ardenne d’ici à 2020. Les entreprises régionales doivent y être associées.

PHOTO - 760843.BR.jpg
PHOTO - 760843.BR.jpg

Commentaires

« Le retour de l’éolien est encore minime »

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur