Le rétablissement du PTZ en zones détendues en bonne voie
Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, se dit ouverte à de "nouvelles pistes" sur le PTZ. - © Gouvernement

Le rétablissement du PTZ en zones détendues en bonne voie

Sophie Vincelot |  le 24/10/2019  |  LogementImmobilier résidentielMinistère de la Cohésion des territoiresJacqueline GouraultPTZ

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Immobilier résidentiel
Ministère de la Cohésion des territoires
Jacqueline Gourault
PTZ
LCA-FFB
France entière
Valider

Mercredi 23 octobre, le gouvernement a indiqué être ouvert à de "nouvelles pistes" sur l'avenir du PTZ. Cette aide pourrait notamment être rétablie "sous certaines conditions", en cas de très lourds travaux de rénovation. 

Les constructeurs de maisons individuelles finiront-ils par obtenir gain de cause sur la question du prêt à taux zéro (PTZ) ? Alors que l’aide doit être supprimée dans les territoires détendus (B2 et C) au 1er janvier 2020, le gouvernement reste ouvert à de « nouvelles pistes » sur son avenir.

C’est ce qu’a révélé ce 23 octobre la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, devant le Sénat. « Avant une nouvelle décision sur le PTZ dans le neuf, le gouvernement a (...) souhaité prendre le temps de la réflexion et disposer d'analyses précises », a déclaré la ministre.

« Nous sommes en train de travailler avec Bercy, mais nous devrions parvenir à rétablir le prêt à taux zéro dans les zones détendues, sous certaines conditions », indique une source du ministère de la Cohésion des territoires au Moniteur.

Pour Grégory Monod, président de LCA-FFB, fédération qui représente les constructeurs de maisons individuelles et les promoteurs, « il est possible d’y avoir un signe positif. C’est un autre ministre que Julien Denormandie, en charge de la Ville et du Logement qui l’exprime. Cela prouve que nos discours ont trouvé un écho. »

Un PTZ tourné vers l’ancien

Les professionnels préfèrent toutefois rester prudents. « Il faut sortir du schéma binaire secteur tendu-neuf versus secteur détendu-rénovation », rappelle Grégory Monod. Une vision opposée à celle du ministère de la Cohésion des territoires pour qui une nouvelle version du PTZ pourrait être envisagée en cas de très lourds travaux de rénovation.

« Si l’on propose un prêt à taux zéro à haute dose pour les jeunes ménages, ils iront directement dans les campagnes pour y faire construire un pavillon, signale-t-on au ministère de la Cohésion des territoires. Or, nous devons maîtriser l’artificialisation des sols, et nous souhaitons revitaliser les villages. Nous devons donc, avec ce prêt à taux zéro, mobiliser les jeunes ménages sur la restauration de l’ancien. »

Reste une question sous-jacente : qui réalisera les travaux ? « Les bailleurs sociaux pourraient être mobilisés, tout comme l’Agence nationale des territoires », conclue-t-on au ministère.

Commentaires

Le rétablissement du PTZ en zones détendues en bonne voie

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur