Industrie/Négoce

Le résidentiel neuf et la rénovation devraient doper l’activité 2011 de Saint-Gobain

Pays émergents et matériaux innovants boostent les résultats du groupe français de matériaux de construction. La branche distribution continue de marquer le pas.

Le groupe de matériaux de construction et de distribution a publié des résultats en forte hausse pour l’année 2010, avec un CA en hausse de 6,2% à 40,1 milliards d’euros, et un bénéfice net qui a plus que quintuplé pour atteindre 1,13 milliards d’euros. Mais ces bons chiffres s’expliquent surtout par la forte croissance enregistrée dans les pays émergents et en Asie (+ 13% au second semestre), et dans une moindre mesure en Amérique du Nord (+6,5%) où l’activité avait sérieusement souffert les deux années précédentes. Le CA est resté stable dans les pays d’Europe de l’Ouest, notamment en France où Saint-Gobain souligne que « les marchés de la construction sont restés relativement difficiles ».

Matériaux innovants

Parmi les divisions du groupe, le pôle matériaux innovants (verre plat, céramiques, plastiques, énergie solaire…) a enregistré la plus forte hausse avec une progression de 12,3%. Si l’Asie et les pays asiatiques ont été les moteurs de la croissance de ce pôle, Saint-Gobain note que la reprise sur ces marchés a aussi concerné l’Europe occidentale. Le vitrage bâtiment, notamment, a enregistré « un redressement progressif depuis le deuxième trimestre » en France.

Produits de construction

Le pôle des produits pour la construction (produits plâtre, isolation, produits d’extérieur…) a enregistré l’an dernier un résultat stable par rapport à 2009, mais Saint-Gobain se veut plutôt optimiste après la « nette progression au 4ème trimestre ». Le groupe constate en Europe de l’Ouest un « début de reprise » sur ses produits d’aménagement intérieur, alors que la tendance est au tassement pour les produits d’aménagement extérieur.

Distribution

Le pôle distribution bâtiment, enfin, affiche un CA en recul de 1,5%. Les enseignes du groupe en France (Point P, Lapeyre, Cedeo, Dispano…) ont connu « un léger retrait sur l’ensemble de l’année, malgré une amélioration au second semestre », résume le communiqué de Saint-Gobain. Mais la marge d’exploitation du pôle s’est redressée à 3,3% du CA, « grâce en particulier aux mesures de rationalisation mises en œuvre, aux économies de coûts réalisées et à l’amélioration de la marge brute », précise le groupe.


Pour l’année 2011, le PDG de Saint-Gobain Pierre-André de Chalendar a dit s’attendre à « une évolution plus favorable » des marchés », notamment sur « le résidentiel neuf et la rénovation en Europe ». Le groupe anticipe cependant « une augmentation sensible du coût des matières premières et de l’énergie », qui devrait être compensée par « la priorité à l’augmentation des prix de vente ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X