En direct

Le réseau de froid se glisse dans le mobilier urbain
PHOTO - 14308_866141_k2_k1_2035215.jpg - © PHOTO ET DOCUMENT : ENGIE RESEAUX

Le réseau de froid se glisse dans le mobilier urbain

Mathieu Dejeu |  le 03/08/2018  |  ParisRhôneSommeClimatisationMobilier urbain

Climatisation -

Climespace teste cet été à Paris des bancs rafraîchis par l'eau glacée issue des canalisations de distribution de la ville.

A Paris, sur le parvis de la gare de Lyon, deux arbres de métal ont pris racine depuis la fin du mois de juin. A leur base, un socle de béton forme une croix où les promeneurs peuvent s'asseoir à l'abri d'une ombrière portée par des ramures d'acier. Une fois installés, ils seront sans doute surpris par la fraîcheur de leur siège. Car dans l'assise circule de l'eau glacée du réseau urbain de froid. Climespace, la filiale d'Engie gestionnaire de cette infrastructure, est à l'initiative de ce démonstrateur, baptisé Ilot Frais. « Nous cherchons de nouveaux modes de rafraîchissement, explique Jean-Charles Bourlier, directeur général de la société. Dans son proche voisinage, ce mobilier urbain réduit la température ressentie de 5 °C. » Deux autres dispositifs similaires ont été installés dans la capitale : l'un près de l'incubateur numérique Station F et l'autre à Paris Plages, dans le parc des Rives de Seine. « Ce sont des équipements qui se déploient de juin à septembre, précise le directeur général. Ils peuvent donc être démontés puis réemployés. » Somme toute accessoire, cet équipement n'en demeure pas moins une trouvaille ingénieuse. Les canalisations nécessaires au transport de l'eau glacée viennent se greffer sur les vannes de vidange existantes du réseau. Les tuyaux peuvent ensuite parcourir une centaine de mètres jusqu'au banc. Quand la température dépasse 28 °C, le système déclenche l'écoulement du fluide. Celui-ci entre à 4 °C et ressort à 10 °C. L'écoulement ne nécessite pas de pompe, la différence de pression suffit. « Nous avons breveté le procédé, indique Jean-Charles Bourlier. Il ne présente pas les contraintes sanitaires d'un brumisateur et évite les dégagements de chaleur d'une machine thermique. »

Assemblage facile. La puissance frigorifique supplémentaire appelée devrait être très faible, de l'ordre de quelques kilowatts. L'opération estivale servira notamment à la chiffrer. Elle donnera aussi la possibilité de tester différents matériaux pour le siège : un coffrage bois, du béton brut, du métal peint ou bien encore des composites. Les utilisateurs pourront faire part de leurs commentaires avec leur téléphone portable en scannant un QR code. L'assemblage et le démontage de la structure nécessitent un à deux jours. Climespace envisage de louer ou de vendre ce produit à des clients publics et privés. Une manière pour le gestionnaire d'élargir progressivement l'éventail de ses activités.

PHOTO - 14308_866141_k3_k1_2035216.jpg
PHOTO - 14308_866141_k3_k1_2035216.jpg - © PHOTO ET DOCUMENT : ENGIE RESEAUX

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur