En direct

Le réseau de chaleur s'étend à toute vapeur

Pascaline Duban |  le 31/08/2018  |  NordRéseau de chaleur

Dunkerque -

Un « nœud énergétique » inédit entre deux structures publiques et un établissement privé : c'est ce que vont permettre les importants travaux (7,5 M€ HT) en cours sur le réseau de chaleur de l'agglomération dunkerquoise. L'objectif est de raccorder le centre de valorisation énergétique (CVE) à l'entreprise Daudruy-Van Cauwenberghe (raffinage d'huile et fabrication de biocarburants) ainsi qu'au réseau de chaleur existant de Dunkerque (Nord), et d'étendre ainsi ce dernier. Le raccordement permettra au CVE de fournir à l'entreprise la vapeur dont elle a besoin. Le surplus pourra, via le réseau de chaleur, alimenter le centre aquatique intercommunal ou des bâtiments communaux de Saint-Pol-sur-Mer, qui seront raccordés dans la foulée.

Au total, 13 km de canalisations souterraines et 10 km d'antennes sont posés pour alimenter 21 nouveaux bâtiments communaux. La communauté urbaine de Dunkerque a confié la maîtrise d'œuvre à Energie Grand Littoral, filiale de Dalkia et déjà gestionnaire du réseau de chaleur. La première tranche est réalisée par les entreprises ABTP (terrassement), SA Munoz (pose et soudure) et Isoplus (fourniture des tubes), et la deuxième par TTL (terrassement), SA Munoz (pose et soudure) et Wannitube (tubes).

Sous une voie de chemin de fer. La partie la plus technique du chantier consiste à faire passer une canalisation aller et retour du réseau de chaleur sous une voie de chemin de fer très fréquentée. « SNCF Réseau nous impose des contraintes techniques et une méthodologie. Pour des raisons de sécurité, les canalisations doivent être enterrées à environ 5 m de profondeur », explique David Vercoutre, ingénieur travaux chez Dalkia. Les équipes du chantier ont dû procéder à deux fonçages de fourreaux de 44 mètres de long chacun. Pour ce faire, il a fallu créer un puits d'entrée pour y installer la machine qui a effectué les fonçages, puis un puits de sortie pour procéder au raccordement du réseau en attente. Le fonçage des fourreaux s'est fait en continu par longueurs de 6 mètres, avant que les canalisations ne soient placées à l'intérieur. La mise en route du nœud énergétique est prévue à l'automne.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Date de parution : 11/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur