En direct

Le remaniement du modèle économique  des intermédiaires fragilise-t-il la profession ?
PHOTO - 10169770.BR.jpg - © © DR

Le remaniement du modèle économique des intermédiaires fragilise-t-il la profession ?

Par Bernard Cadeau, Président d’ORPI et François Davy, Président de Foncia |  le 02/11/2015  |  TravailOpérations immobilièresImmobilierFrance Professionnels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Travail
Opérations immobilières
Immobilier
France
Professionnels
Valider
Gestion et Professions -

La loi Alur a entraîné de profondes modifications à la profession des intermédiaires immobiliers (agents, administrateurs de biens, syndics de copropriété ou marchands de listes) et couvre un spectre très large de sujets, modes de rémunération inclus. Cette réforme, sans précédent depuis la loi Hoguet de 1970, tend à durcir la régulation du secteur en vue de renforcer la confiance des consommateurs à l’égard de ces professionnels. Objectif atteint ? Réponses croisées de deux figures tutélaires.

Il y a un vrai problème de perception de notre secteur

D’une façon générale, le remaniement du modèle [...]

Cet article est réservé aux abonnés Opérations Immobilières, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur