En direct

Le récif artificiel prêt à faire revivre les fonds marins

CHRISTIANE WANAVERBECQ |  le 30/03/2018  |  Bouches-du-RhôneHautes-AlpesHéraultFrance entière

Marseille -

Le 15 février, au large de la calanque de Cortiou au cœur du parc national des Calanques, des scaphandriers ont immergé les derniers des 36 récifs artificiels prévus par le projet expérimental Rexcor. Cofinancée à hauteur de 70 % par l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, cette action de 1 M€ est inscrite dans le contrat de baie de la métropole Aix Marseille Provence qui prévoit une enveloppe de 265 millions d'euros pour préserver le littoral et la mer. Dévastés par plus d'un siècle de rejet d'eaux usées non traitées, les fonds marins de la calanque de Cortiou ont été identifiés comme prioritaires. « La construction, en 1987, de la station d'épuration Géolide a amélioré la situation. Les pressions à l'origine de la dégradation sont aujourd'hui maîtrisées. On peut envisager de recoloniser », explique Didier Réault, président du parc national de Calanques.

Porté par Egis, à travers sa filiale Seaboost basée à Montpellier, par l'agence marseillaise Architeuthis et CDC Biodiversité, le projet Rexcor a démarré en 2013 à la suite de l'appel à idées du parc et de l'agence de l'eau. Après une enquête publique et l'obtention de l'autorisation d'occupation temporaire, l'immersion s'est déroulée cet hiver en trois temps : les 6 décembre, 26 janvier et 15 février. Répartis en « quatre villages », les récifs artificiels, d'un poids total de 300 tonnes, ont été posés à des profondeurs comprises entre 10 et 20 m. Ils ont été spécialement calibrés pour résister à des houles de 9 m de haut et tenir au moins trente ans.

Trois types d'ouvrages. S'inspirant de la nature (biomimétisme), le groupement a conçu trois types d'ouvrage. Caractérisés par leurs plaques de dimensions et d'orientations différentes, les 12 récifs « fractals » (2,5 m de haut, 4 m de diamètre, 13 t) offrent plusieurs surfaces de contact et de colonisation. Assemblage de plaques horizontales superposées, les 12 récifs « à ragues » (2 m de haut, 3 m de diamètre, 10 t) s'inspirent des écosystèmes rocheux naturels de Méditerranée. Leurs multiples anfractuosités (cavités) serviront d'abri à la faune sous-marine. Quant aux 12 récifs « de connectivité » (1,5 m de haut, 1,5 m de diamètre, 2 t), ils mettront en lien les récifs composant les « villages ». Répartis par groupes de trois, ils sont formés de parois verticales entre lesquelles sont insérés des grillages recouverts de coquilles d'huître et des herbiers artificiels.

S'y ajoute un ouvrage développé pour l'occasion par Seaboost et la start-up XtreeE (1,1 m de haut, embase 1,5 m x 1 m, 1 t). Réalisé en béton fibré à ultra-hautes performances avec une imprimante 3D, il reproduit la complexité architecturale du coralli-gène, un écosystème rocheux d'origine biogénique. « Grâce cette technologie, nous pouvons dupliquer des formes impossibles à obtenir avec un système classique de moules ou de préfabrication », s'enthousiasme Frédéric Martarèche, directeur technique de Seaboost.

Fabriqués par MPB à Lunel-Viel (Hérault) et SAPB près de Gap (Hautes-Alpes), les récifs sont soit en composite ciment verre (CCV), soit en béton biogène. Poreux et au PH réduit par rapport à une formulation classique, ce dernier favorise la colonisation de la flore. Pour le vérifier, rendez-vous dans trois ans au moment du bilan de Rexcor.

PHOTO - 12228_747760_k2_k1_1775722.jpg
PHOTO - 12228_747760_k2_k1_1775722.jpg

Commentaires

Le récif artificiel prêt à faire revivre les fonds marins

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX