En direct

Le quitte ou double, la nouvelle procédure pour attribuer les marchés publics
La DAJ de Bercy dévoile une nouvelle procédure de passation pour les marchés publics - © SDA
Exclusif

Le quitte ou double, la nouvelle procédure pour attribuer les marchés publics

Romain Caille-Raie |  le 01/04/2021  |  France Passation de marché

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Marchés publics
France
Passation de marché
Valider

La Direction des affaires juridiques de Bercy a surpris tout le monde en dévoilant, en ce mercredi des sandres, une nouvelle procédure de passation des marchés publics. Décryptage.

Le timing peut paraître surprenant, mais en coulisse, on se félicite de l’opération. « Pour nous, c’est le moment idéal. Alors que les acheteurs sont en train de décrypter les nouveaux CCAG, voilà que nous dévoilons une procédure qui va bouleverser les règles du jeu », avance, non sans bouder son plaisir, Olive, un agent de Bercy.


Il faut bien avouer que depuis quelque temps, le droit de la commande publique s’enlisait dans une certaine routine. « La demande d’innovation est réelle. À Lyon par exemple, la cellule d'information juridique des acheteurs publics a reçu des centaines de demandes en ce sens », complète Olive. Mais à quoi ressemble cette nouvelle procédure ? Le Moniteur dévoile en exclusivité des éléments de réponse.


Les entreprises ont les clés en main

Tout le travail de préparation de l’achat reste identique. L’acheteur identifie un besoin, le qualifie, et après une phase de sourcing, lance son marché. Il reçoit ensuite les offres, puis les classe en fonction des critères qu’il a au préalable choisis. Arrive alors un moment clé : l’attribution du marché.


L’acheteur dévoile à l’ensemble des candidats le nom de l’attributaire pressenti. Ces derniers disposent alors de 20 minutes pour utiliser le désormais « quitte ou double ». Si un candidat décide de jouer son va-tout, alors il affronte l’attributaire désigné dans un duel imaginé par l’acheteur. En cas de victoire, il devient le nouveau titulaire, mais en cas de défaite, il ne pourra plus candidater à un quelconque marché public pendant deux mois.


« Cette nouvelle stratégie d’achat ne manque pas de piquant. Les acheteurs devront faire preuve d’agilité et d’imagination dans le choix du duel ». Mais pas d’inquiétudes, le haut conseil des achats travaille sur un guide pratique contenant un faisceau d’indices pour les aider. Côté entreprises, le risque devra être mesuré. En outre, un candidat classé en dernière position peut avoir un fort intérêt à tenter « un quitte ou double ». Il lui faudra mettre le turbot.

Les acheteurs satisfaits

Les acheteurs publics accueillent la nouvelle avec enthousiasme. « Voilà une mesure qui devrait accroître l’attractivité des achats publics et doper l’accès des PME aux marchés », assure A.L., vice-président de l’Association de la commande publique. Et les idées de duels fleurissent déjà. « On pourrait demander aux deux entreprises qui s'affrontent de donner une estimation à l’euro près du marché. Celle qui se rapproche le plus de notre estimation devient alors attributaire. »

Commentaires

Le quitte ou double, la nouvelle procédure pour attribuer les marchés publics

Votre e-mail ne sera pas publié

philippe59

01/04/2021 14h:25

nous sommes bien le 1er avril !

Votre e-mail ne sera pas publié

patpacdenice

01/04/2021 15h:10

c'est un poisson d'avril ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Hervé

02/04/2021 07h:00

Il y a quand même deux indices :"sandres" pour "Cendres" et "turbot" pour "turbo" : Bon 1er avril

Votre e-mail ne sera pas publié

MC

02/04/2021 13h:45

merci pour cette tranche de rire! :D ça fait du bien!! signé : une juriste marchés publics

Votre e-mail ne sera pas publié

Cajef

02/04/2021 14h:02

Quelle décadence !!! cela masque, en fait, l'incompétence des donneurs d'ordre qui deviennent incapables de distinguer la qualité des offres .... Je suis vraiment content d'avoir pris ma retraite, cela me permet de ne pas être soumis à de telles absurdités, mais je plains les jeunes ....

Votre e-mail ne sera pas publié

nyarto

08/04/2021 15h:40

Bravo, le timing super serré, 20mn chrono, le quitte ou double. C'est pas tout de remporter un marché public comme un coup de poker. Après il faut assumer et exécuter. Quid des pénalités qualitatives? Pour l'heure, poisson d'avril mais à surveiller....

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil