En direct

Le quartier de la mairie revient sur terre

le 17/05/2013  |  Collectivités localesSeine-Saint-DenisFrance entièreEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Seine-Saint-Denis
France entière
Europe
Valider
BOBIGNY -

Stoa Architecture termine l’avant-projet définitif du mail et du parvis de l’hôtel de ville de Bobigny (Seine-Saint-Denis), inséré dans l’opération de rénovation du centre-ville.

Le centre de Bobigny relève d’un urbanisme de dalle des années 1970 qui présente désormais, selon Clotilde Eisenbarth, chargée du projet pour la commune, « des problèmes de lisibilité, de qualité de l’espace, d’accessibilité et de centralité ». « Or, notre projet c’est un retour sur terre, un retour en ville. Nous supprimons la dalle pour retrouver le sol naturel », explique de son côté Thierry Ciccione, architecte associé à l’agence Stoa.
Premier volet du projet, le parvis. Supprimer la dalle autour de l’hôtel de ville suppose que celui-ci découvre son socle (trois niveaux de parkings) et que la salle Pablo-Neruda rejoigne le niveau de la rue. Sur le sol retrouvé, un parvis minéral sera aménagé en pente régulière (50 m x 80 m), devant cette salle de spectacles. Pour habiller la béance de la dalle, l’architecte Jean-Pierre Lott a conçu un grand mur de béton blanc (6 m de haut) troué en style galet qui se retourne sur le théâtre. « Le socle est ainsi habillé. Cette ficelle architecturale fait le lien entre les deux espaces, le parvis et le mail », précise Thierry Ciccione.

Nouvelle centralité

Deuxième volet, le mail. Situé à l’ouest de l’hôtel de ville, c’est un grand espace (400 m x 80 m), aujourd’hui en buttes de terre qui seront aplanies au niveau du sol (25 000 m 3 de terre évacués). « Ce mail, inscrit dans l’axe est-ouest, sera le lieu de la nouvelle centralité de Bobigny », poursuit Thierry Ciccione. Il sera doté de plusieurs espaces répondant à des objectifs fonctionnels différents. D’abord, un mail/lieu de mobilité. Les échanges entre le sol du mail (où passe le tramway T1) et le haut (parvis de la mairie, centre commercial Bobigny 2, dalle Paul-Eluard) sont assurés par un « grand escalier monumental ». Ensuite, un mail/grande pelouse. Celle-ci met en perspective l’hôtel de ville et propose un espace remarquable ludique et sportif. Enfin, un mail/espace de loisirs avec une guinguette et une esplanade minéralisée.
La végétalisation s’effectue selon un double mouvement : au sol, d’abord dense au pied de l’hôtel de ville, elle se raréfie à mesure qu’on va vers l’ouest jusqu’à une zone minérale. Le mouvement s’inverse pour les arbres.
Les travaux du parvis sont prévus à la fin de l’année, ceux du mail commencent en 2015 pour 14 mois.

PHOTO - 724176.BR.jpg
PHOTO - 724176.BR.jpg - © STOA
Fiche technique

Maître d’ouvrage : Sequano Aménagement. Maître d’œuvre : Stoa (mandataire), Jean-Pierre Lott (architecte). BET : Berim (TCE), Vegétude (espaces verts), Arcadis (développement durable). Coût : 5,8 millions d’euros HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur