En direct

Le quartier Bel Air commence à sortir de terre

Michel Argentiero |  le 25/05/2018  |  International

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Valider
Avignon -

Environ 28 ha, 950 logements, 100 000 m2 de constructions, des équipements scolaires et de formation, des jardins partagés, pour un total de 28 millions d'euros TTC de travaux. Voici, en quelques chiffres, le nouveau quartier Bel-Air d'Avignon, tel qu'il est prévu à l'horizon 2035.

Situé entre Saint-Chamand - qui bénéficiera du nouveau programme national de renouvellement urbain - et la zone commerciale de La Cristole, il s'inscrit dans la démarche de Quartier durable méditerranéen. A ce titre, il sera alimenté par plus de 50 % d'énergies renouvelables ; la SEM d'aménagement Citadis étudie toutes les solutions énergétiques.

Bel Air sera relié aux autres quartiers v i a des espaces publics et deux voies limitées à 30 km/h. « Nous voulons l'intégrer à l'existant tout en gardant l'identité du lieu. C'est pourquoi nous conservons la trame paysagère actuelle caractérisée par un réseau de haies. En plus d'être structurantes pour l'organisation des parcelles, leur orientation et leur hauteur jouent un rôle bioclimatique de protection du vent », explique Benoît Billy, architecte-urbaniste chez Devillers et Associés chargé de la maîtrise d'œuvre.

93 logements à venir. La réalisation du quartier a commencé par son extrémité sud-est avec la construction de l'établissement d'enseignement privé de l'Ogec Pasteur, qui devrait être livré en juillet. Suivra un premier projet immobilier prévu pour la mi2020. Il comprendra 93 logements, parmi lesquels des maisons individuelles et du logement individuel super posé. « Cette nouvelle forme d'habitat intermédiaire restitue, sur un espace plus réduit, les attraits de la maison individuelle », explique Daniel Fanzutti, l'architecte du projet. Le permis de construire devait être déposé en ce mois de mai. Les appels d'offres seront lancés, quant à eux, à la fin de l'année ; les travaux devraient débuter dans la foulée. « Citadis est aussi le maître d'ouvrage de ce projet car, en tant qu'aménageur, nous voulions montrer un bâtiment qui servira d'exemple aux futurs promoteurs et architectes », souligne Bruno Grenier, directeur de Citadis.

La consultation pour le deuxième programme résidentiel (entre 90 et 100 logements) sera lancée auprès des promoteurs et architectes début 2019. Un nouveau sera déclenché tous les dix-huit mois jusqu'à atteindre 950 logements.

PHOTO - 13134_799462_k2_k1_1886252.jpg
PHOTO - 13134_799462_k2_k1_1886252.jpg - © DEVILLERS ET ASSOCIES

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur