En direct

Le Quadrilatère des Archives conservera son identité
Le clos et le couvert de l’hôtel de Jaucourt seront repris. - © PATRICK TOURNEBOEUF / OPPIC

Le Quadrilatère des Archives conservera son identité

le 09/11/2018  |  ParisArchitectureProjetsTravauxTravaux de transformation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Culture
Architecture
Projets
Travaux
Travaux de transformation
Valider

Paris -

Le projet de réaménagement de la vingtaine de bâtiments du Quadrilatère des Archives entre dans une nouvelle phase avec la désignation de l'Atelier Novembre (1), pour leur rénovation intérieure. L'ouverture, en 2013, du site de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) des Archives nationales (AN) a libéré une partie de l'espace du quadrilatère (3 ha), délimité par les rues des Archives, des Quatre-Fils, Vieille-du-Temple et des Franc-Bourgeois, dans le IIIe arrondissement. Si 80 % des emprises demeurent attachées aux AN, le projet vise aussi à accueillir 300 agents du ministère de la Culture, lequel réduit ses implantations parisiennes de sept sites à trois (Valois, Bons-Enfants et Quadrilatère).

« Sur ce lieu emblématique, l'objectif est de regrouper les services, moderniser les espaces tertiaires, valoriser le patrimoine et garantir l'unité du Quadrilatère ainsi que son identité au cœur du Marais », résume Claire Cameron, directrice de ce projet Camus 2019 lancé par le ministère de la Culture. La restructuration vise, parallèlement, à améliorer les conditions de conservation des documents des AN, à élargir l'offre muséale, et, enfin, à reprendre le clos et le couvert des hôtels classés (Soubise, Rohan, Jaucourt), tâche qui relève de l'architecte en chef des monuments historiques François Janneau (un chantier de 20 à 25 M€). Touche finale : ouvrir davantage le Quadrilatère sur le quartier en dégageant la ruelle de la Roche, qui le traverse d'est en ouest.

Dix-huit mois de travaux. Pour les réaménagements intérieurs, sous maîtrise d'ouvrage déléguée de l'Oppic (Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture), Marc Iseppi et Jacques Pajot (Atelier Novembre) ont élaboré une méthodologie. « Nous allons trouver une unité à cet ensemble composite », expliquent-ils, faisant valoir leur double compétence d'architecte et de designer. Difficulté de la mission : définir un point d'équilibre entre les exigences du programme, les volumes disponibles, les enjeux structurels (sécurité incendie, accessibilité) et le respect des éléments d'architecture anciens (escaliers, cheminées). Le chantier, qui se déploie sur 10 000 m², pourrait démarrer début 2020 pour une durée de dix-huit mois (coût : 13,1 M€ HT).

Parallèlement, les Archives nationales poursuivent la mise en œuvre de leur schéma directeur, dont la première phase se terminera en 2021. Pour améliorer les conditions de conservation des documents, une partie des « grands dépôts », espaces patrimoniaux d'archivage-conservation datant de Louis-Philippe et de Napoléon III, sont mis actuellement aux normes.

Par ailleurs, la toiture de la salle de lecture du Centre d'accueil et de recherche des AN sera reprise en 2019-2020 au titre des monuments historiques, et l'hôtel de Soubise bénéficiera d'aménagement d'accès pour les personnes à mobilité réduite. Après 2021, des travaux d'agrandissement et de réaménagement seront entrepris pour accroître les espaces d'archivage du Minutier central des notaires de Paris (source historique essentielle) et améliorer les conditions de conservation de ces documents.

(1) Mandataire d'un groupement également composé de CUT Architectures, Artelia, VPEAS et JP Lamoureux.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur