En direct

Le projet de tour Triangle relancé

NATHALIE MOUTARDE |  le 01/04/2011  |  ParisFrance entièreCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
France entière
Collectivités locales
Valider
Paris -

La tour Triangle va être construite sur une parcelle de 7 500 m2 cédée par la Ville de Paris à Viparis dans le cadre d’un bail à construction. Cet accord marque une étape décisive dans la mise en œuvre du projet.

Le Conseil de Paris a approuvé, le 29 mars, un protocole d’accord entre la Ville et Viparis - filiale d’Unibail-Rodamco et de la chambre de commerce et d’industrie de Paris - relatif à la conclusion d’une promesse de bail à construction pour la réalisation de la tour Triangle, à la porte de Versailles (XVe). « Cet accord constitue une étape importante. Il nous permet de lancer le projet et de mener à bien la révision simplifiée du PLU, destinée notamment à déplafonner les hauteurs », se félicite Anne Hidalgo, adjointe au maire de Paris, en charge de l’urbanisme et de l’architecture.

Engagement ferme

En dévoilant, en septembre 2008, ce projet de tour pyramidale de 180 m de haut, le maire de Paris et le P-DG d’Unibail-Rodamco avaient annoncé sa livraison en 2013. La crise économique a modifié le calendrier. « Elle nous a tous obligés à retravailler. Mais l’engagement d’Unibail est ferme », poursuit l’élue.
Viparis, gestionnaire du parc des Expositions de la porte de Versailles, dans le cadre d’une concession avec la Ville de Paris qui court jusqu’en 2026, a conçu ce projet pour dynamiser le site. La municipalité a considéré que l’opération ne pouvait pas s’inscrire dans le cadre de la délégation de service public. Le protocole prévoit donc la construction de la tour sur une parcelle d’environ 7 500 m2, le long de l’avenue Ernest-Renan, qui sera extraite du périmètre du parc des Expositions puis déclassée. Pour offrir l’emprise nécessaire, une partie du hall 1 sera démolie. Plutôt qu’une vente du terrain d’assiette, la municipalité a opté pour un bail à construction de 80 ans, jugé financièrement plus intéressant. « Pour que cet IGH réponde aux objectifs du plan climat (50 kWh/m2.an) sans sortir à des coûts prohibitifs, il aurait fallu minorer la charge foncière », explique Anne Hidalgo. La Ville touchera un loyer fixe de 2 millions d’euros HT auquel s’ajoutera une part variable d’au maximum 4,5 millions, indexée sur les valeurs locatives des bureaux de la tour. Viparis prendra aussi à sa charge les frais de libération et d’aménagement de la parcelle (8 millions HT).

Belvédères

Conçue par l’agence Herzog et de Meuron, l’IGH développera 92 500 m2 Shon : 88 000 m2 de bureaux, 1 500 m2 de commerces en rez-de-chaussée et un équipement d’intérêt collectif. Le projet comporte deux belvédères accessibles au public, l’un en étage intermédiaire, l’autre en partie haute de la tour animé par des restaurants, des cafés…ainsi qu’un ascenseur panoramique sur l’arête nord. Certains éléments initiaux du programme ont été abandonnés, dès 2009, comme l’hôtel et le centre de congrès. « L’exploitation d’un hôtel dans un IGH pose un certain nombre de difficultés, notamment au regard du respect du plan climat. Il est aussi apparu que le projet, compte tenu de son coût de construction d’environ 3 500 euros HT le m2, ne devait comporter que des bureaux pour être rentable », ajoute Anne Hidalgo. L’investissement avoisine les 530 millions d’euros.
Au pied de la tour, la Ville aménagera un jardin de 8 000 m2 le long du boulevard Victor.
Le calendrier prévoit la signature de la promesse de bail à construction une fois le PLU révisé et le terrain libéré et désaffecté (au plus tard au quatrième trimestre 2014). Le permis de construire devrait être déposé en 2012. La livraison n’est pas envisagée avant 2017.

PHOTO - 540951.BR.jpg
PHOTO - 540951.BR.jpg - © doc Herzog & de Meuron

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur