En direct

Le projet d’Axe majeur insère Neuilly dans le Grand Paris
Le projet d’Axe majeur à Neuilly-sur-Seine a été confié à l’agence Ilex Paysages & Urbanisme. - © © Ilex

Le projet d’Axe majeur insère Neuilly dans le Grand Paris

le 05/04/2017  |  Grand ParisHauts-de-SeineEtatArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Grand Paris
Projets
Hauts-de-Seine
Etat
Architecture
Valider

Le 5 avril, Jean-Christophe Fromantin, le maire de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), a présenté le projet d’Axe majeur. Confié à l’agence Ilex Paysages & Urbanisme, il vise à pacifier la RN13 et à créer des porosités entre le nord et le sud de la ville. Au programme: élargissement des trottoirs, création de nouveaux espaces publics, ouverture des contre-allées, etc. Les travaux devraient débuter à la mi-2018.

Faire de l’avenue Charles-de-Gaulle (RN13) à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), non plus une autoroute partageant la ville en deux rives, mais un boulevard urbain pacifié, tel est le projet d’Axe majeur, présenté le 5 avril par le maire (DVD) Jean-Christophe Fromantin et dont la concertation est ouverte jusqu’au 16 juin. Le projet vient de loin. Après l’enfouissement de la RN13, côté Porte Maillot sur 400 mètres (1992), l’Etat a refusé pour des raisons budgétaires (1,5 milliard d’euros) et techniques de procéder à la totalité de l’enfouissement de la nationale (140 000 véhicules/jour). «Nous avons donc préparé notre propre projet et obtenu de l’Etat en janvier 2017, le déclassement de la nationale en territoire communal. Sont concernés 35 000 emplois et 8 000 résidents», explique Jean-Christophe Fromantin.

Créer un nouveau paysage

Objectif du projet: calmer la circulation automobile, recoudre le tissu urbain en établissant des «porosités» entre le nord et le sud de la ville, participer à la continuité de l’axe Tuileries/Etoile/Porte Maillot/La Défense et s’insérer dans le Grand Paris. «Notre projet consiste à rétablir la ville, à l’oxygéner, à pacifier cet espace sans le chambouler, à générer des lieux pour le public. Il s’agit de créer un nouveau paysage sur une grosse voirie», souligne Guerric Péré, président d’Ilex Paysages & Urbanisme.

Une architecture linéaire de jardins

Portant sur 1,8 km rectiligne et sur 10 ha, le projet crée deux esplanades au droit des deux stations de métro, «Les Sablons» et «Pont-de-Neuilly», ouvre les contre-allées à la «promenade et à la convivialité», élargit les trottoirs à 25 mètres des deux côtés de l’avenue, restitue le double alignement d’arbres (marronniers et platanes) et, enfin, met en place une piste cyclable à double sens. Dans l’espace public, une architecture linéaire de jardins, en quatre bandes vivantes, convoque la nature en ville et appelle de nouveaux usages: promenade, salon de repos, terrasse, mobiliers urbains.

Maîtriser la place de l’automobile

Le projet vise à gagner de l’espace en passant les voies de la RN13 d’un gabarit d’autoroute (3,20 m) à un gabarit de ville (2,80 m). Il réserve aux piétons onze passages protégés au lieu de sept. Trois places seront distribuées sur l’ensemble de l’Axe majeur. Une nouvelle, de forme carrée (300 m de côté), est prévue à la hauteur des Sablons. Une trentaine de kiosques modulaires, répartis sur tout l’espace, seront à la disposition des commerces, des entreprises, des galeries d’art. «Ces kiosques constituent autant de lieux d’animation et de focus urbains», indique Guerric Péré. Pour éviter la présence de voitures en surface, un parking souterrain de 450 places va être creusé portant la capacité de l’Axe majeur à 1 250 places de stationnement. «Nous avons voulu maîtriser la place de l’automobile tout en lui réservant un espace nécessaire à la fréquentation des commerces», observe Jean-Christophe Fromantin.

Un investissement de 50 millions deuros

Le chantier devrait débuter à la mi-2018 et durer trois ans. L’investissement – 50 millions d’euros - est financé pour un tiers par les fonds propres de la ville, pour un autre tiers par des subventions (Métropole, région) et le dernier par un emprunt de la Ville. «Nous pouvons nous le permettre, conclut Jean-Christophe Fromantin: les finances de la commune sont saines.»

Maître d’ouvrage: Ville de Neuilly-sur-Seine.

Maître d’œuvre mandataire: Ilex Paysages & Urbanisme.

Architecte: Dumetier Design.

BET VRD: Sogeti Ingénierie.

BET développement durable: Oasiis.

BET déplacements: Ceryx Trafic Système.

BET programmation économique et commerciale: Objectif Ville.

Commentaires

Le projet d’Axe majeur insère Neuilly dans le Grand Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur