En direct

Le programme de travaux de la RN2 présenté aux élus picards

François Perrier avec Elisabeth Gillion |  le 22/01/2010  | 

Le préfet de région présente aujourd'hui aux élus de l'Aisne et de l'Oise le programme de travaux de la nationale Paris-Laon. Opération de communication pour un chantier aux allures de serpent de mer.

Michel Delpuech, préfet de la région Picardie, présente ce matin aux élus de l'Aisne et de l'Oise les travaux prévus sur la RN2 Paris-Laon pour poursuivre l'élargissement de la voie dont à la mise au gabarit 2x2 voies revient en feuilleton dans tous les contrats de plan Etat-région successifs. Essentielle pour le développement de l'Est de la Picardie, singulièrement pour le désenclavement de Soissons qui a connu, ces dernières décennies, de nombreux sinistres économiques, la nationale apparaît  comme en pointillés sur la carte publiée ce vendredi dans "Le Moniteur" (p30) , les tronçons élargis alternant avec les chaussées conventionnelles. Perdant patience, les élus du Soissonnais avaient d'ailleurs organisé, l'an passé des manifestations: comptant sur la proximité de Roissy, l'agglomération a, en effet misé sur une importante ZAC au sud de la ville. Elle peine à la remplir tant que la liaison n'est pas mieux sécurisée.

Carrefours dénivelés

Le préfet de région présente donc aujourd'hui un programme de modernisation à 2 fois 2 voies avec carrefours dénivelés de l'ensemble de l'itinéraire entre Laon et Paris, un investissement de 104,9 millions d'ici à 2014 : « En tant que maître d'ouvrage, l'Etat consacre le maximum de fonds à cette liaison, en fonction de l'avancement des études sur le tracé. Nous ne pouvons aller plus rapidement car nos services, mobilisés sur l'axe ouest-est et la déviation de Beauvais, ont dû délaisser Paris-Soissons », plaide-t-il. Le chantier avancera encore en pointillés. La Picardie, l'Aisne et la communauté d'agglomération du Soissonnais réclamaient 180 millions, elles apportent 40 % du montant des travaux.
Le doublement des voies sur le tronçon reliant Le Plessis à Nanteuil-le-Haudouin est lancé. L'appel d'offres est en cours pour la déviation de Nanteuil-le-Haudouin, qui devra être livrée courant 2012 (21,5 millions). La déviation de Gondreville (28 millions) est à l'étude; le chantier doit débuter cette année. Celle de Villers-Cotterêts (17 millions) suivra l'an prochain. Elle devrait être livrée en même temps que celle de Vaumoise (27 millions), en 2013. Les aménagements plus légers comme les passages faune en forêt et un carrefour sont programmés en parallèle. Plusieurs goulots d'étranglement subsistent, comme le site classé de Vauciennes qu'il faudra franchir par un viaduc de 700 m. Il reste à réaliser les études et à acquérir le foncier. Le chantier est annoncé pour 2015. Des études concernant la portion Nanteuil-le-Haudouin/Lévignen doivent être lancées avec un objectif de chantier courant 2014.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur