Le prix des logements britanniques en baisse en septembre

Defawe Philippe |  le 04/10/2007  |  InternationalLogementConjonctureEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Immobilier
Logement
Conjoncture
Europe
Valider

Les prix de l'immobilier au Royaume-Uni ont reculé de 0,6% en septembre sur un mois, mais restent en progression sur trois mois comme sur un an, selon la banque Halifax, qui estime que la tendance au ralentissement du marché se confirme.
Sur trois mois, la hausse a ralenti à 0,9%, après 2,7% au deuxième trimestre et 3% au premier, a ajouté dans un communiqué la filiale du groupe bancaire HBOS, spécialisée dans les prêts immobiliers. Sur l'année, la hausse des prix de l'immobilier est encore de 10,7%, contre 11,4% au mois précédent.Ces chiffres "confirment une tendance à la décelération de la hausse des prix des maisons depuis la fin 2006", a estimé Halifax.
"La baisse des prix en septembre", qui est la première observée depuis le mois de décembre, "est parfaitement cohérente avec l'évolution normale d'un marché en ralentissement", a déclaré Martin Ellis, chef économiste de la banque, cité dans le communiqué. Mais "l'économie britannique est forte. Des conditions de marché solides, incluant un taux d'emploi élevé et une offre insuffisante de logements à la vente, vont continuer à soutenir les prix immobiliers", a-t-il ajouté.
Cependant, "l'effet de la remontée des taux d'intérêt va s'accroître", alors que nombre d'emprunteurs qui avaient souscrit des prêts à taux fixe pendant une durée généralement limitée à deux ans, estimés à 1,3 million en 2005 et 1,5 million en 2006, vont voir leurs remboursement mensuels gonfler, a prévenu la banque.La Banque d'Angleterre a en effet porté ses taux d'intérêt directeurs de 4,50% à 5,75% depuis août 2006, un mouvement qui a été suivi d'une remontée des taux appliqués par les établissements de crédits aux acheteurs de biens immobiliers.
"La demande de biens semble destinée à perdre de son dynamisme", a commenté de son côté dans une note Howard Archer, chef économiste du cabinet Global Insight. "Les preuves d'un ralentissement marqué s'accumulent, en plein contexte de turbulences sur les marchés financiers et de pressions grandissantes sur les acquéreurs, en prise avec la hausse des taux d'intérêt, les prix élevés des logements et la hausse modeste de leurs revenus disponibles", a-t-il expliqué.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur