Le Prêt à taux zéro prolongé jusqu'à fin 2023, annonce Emmanuelle Wargon
La ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon.

Le Prêt à taux zéro prolongé jusqu'à fin 2023, annonce Emmanuelle Wargon

Le Moniteur.fr avec AFP |  le 07/10/2021  |  France LogementPTZ

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Immobilier
Logement
PTZ
Valider

Le PTZ est prolongé d'un an à l'identique a annoncé mercredi 6 octobre la ministre déléguée au Logement. 

Le dispositif du Prêt à taux zéro (PTZ) est prolongé d'un an jusqu'à la fin 2023, a annoncé mercredi la ministre du Logement Emmanuelle Wargon. Et les conditions de ressources pour y accéder seront maintenues. Le "PTZ", qui aide les ménages à accéder à la propriété, "devait s'arrêter fin 2022, on le prolongera bien jusqu'à fin 2023", a déclaré la ministre sur BFM Business. Les conditions de ressources, que le gouvernement envisageait de modifier, ne changeront finalement pas, a-t-elle également indiqué.

 

Maintenu "tel quel"

 

"Nous avions envisagé une réforme dans laquelle on changeait le mode de prise en compte des ressources (...), c'est très complexe à mener et donc on ne le fera pas au 1er janvier 2022, donc il est maintenu tel quel jusqu'à fin 2023", a précisé Mme Wargon.

Le "PTZ" s'adresse aux particuliers qui achètent leur propre logement, et permet de solliciter des prêts en partie sans intérêt auprès des banques.

Le dispositif Loi Pinel, destiné aux futurs propriétaires qui comptent louer leur bien (ils ont droit à une aide à l'achat s'ils s'engagent à demander un loyer inférieur au marché), est quant à lui maintenu "jusqu'à fin 2024", a encore ajouté la ministre, qui présentera la semaine prochaine le "Pinel+". Selon la ministre, ce décret comportera "à la fois des critères environnementaux et des critères de qualité, mètres carré minimum par taille d'appartements par exemple".

Sur le même sujet Bientôt de nouveaux critères pour octroyer le Pinel ?

Pas de quoi satisfaire la FFB : « la prorogation durable du PTZ est une bonne nouvelle, mais il convient surtout d’éviter de déstabiliser plus encore la construction de logements collectifs dans les zones tendues, alors que le très récent rapport Rebsamen a bien révélé la crise qui frappe ce segment, estime Olivier Salleron, président de la fédération, dans un communiqué. Les nouvelles exigences annoncées pour le successeur du Pinel constituent bien un risque à cet égard. Par ailleurs, à quelques semaines de l’entrée en vigueur de la RE 2020, qui se traduira par un surcoût moyen de construction d’environ 5 % en 2022, la FFB rappelle qu’un accompagnement des ménages s’avère indispensable pour passer cette marche vertueuse. Elle a d’ailleurs proposé la mise en place d’un crédit d’impôt sur les annuités d’emprunt immobilier. »

Commentaires

Le Prêt à taux zéro prolongé jusqu'à fin 2023, annonce Emmanuelle Wargon

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil