En direct

Un pont imprimé en 3D verra le jour à Aubervilliers
Vue modélisée du futur pont qui franchira le canal Saint-Denis. Cet ouvrage de 40 m de long sera imprimé en 3D. - © Lavigne & Chéron Architectes

Un pont imprimé en 3D verra le jour à Aubervilliers

Emmanuelle Picaud |  le 20/10/2020  |  InfrastructuresInnovationPontIle-de-FranceSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Technique
Infrastructures
Innovation
Pont
Ile-de-France
Seine-Saint-Denis
Valider

L’ouvrage, dont les essais d’impressions ont débuté, sera le premier de sa catégorie en France.

L’annonce a été faite par l’entreprise Freyssinet le jeudi 15 octobre 2020 sur les réseaux sociaux. Le premier pont français entièrement imprimé en 3D verra le jour à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) pour les Jeux Olympiques de 2024.

Destiné aux piétons, il mesurera 40 m de long et il permettra de franchir le canal Saint-Denis depuis la rue Pierre Larousse (rive gauche) jusqu’au quai Gambetta (rive droite).

Economie de matériaux

Cette solution - une première pour la France - a été choisie dans le cadre d’un partenariat d’innovation en conception/réalisation qui regroupe les entreprises Freyssinet, XtreeE, Lavigne & Chéron Architectes, Quadric et LafargeHolcim.

En optant pour cette solution, le groupement anticipe d’importantes économies de matériaux. Selon ses estimations, le recours à l’impression 3D permettrait de réduire de 60% les quantités de béton utilisées et de minimiser les volumes.

Joint par le Moniteur, Freyssinet a indiqué que le projet entrait dans une phase de développement de 15 mois, qui « vise à affiner les hypothèses pour le dimensionnement et à poursuivre l’optimisation du processus d’impression 3D, avec de multiples essais et caractérisations sur le béton imprimé ».

A l’issue de cette première phase, un point d’étape sera réalisé avant de décider de déclencher la deuxième phase, qui couvrira en particulier l’exécution des travaux. Si elle est acceptée, celle-ci durera 26 mois entre octobre 2021 à décembre 2023.

« L’application de la nouvelle technologie de l’impression 3D sur une passerelle serait une avancée majeure : elle repousserait les limites du béton, et ouvre le domaine des ouvrages d’art à cette technique », a commenté l’entreprise.

Un ouvrage complexe

 

Selon les informations communiquées au Moniteur, la passerelle imaginée pour le franchissement du canal Saint-Denis, d’une longueur de 40 m pour 5 m de large:

  • Pour le franchissement à proprement parler, une travée précontrainte sera fabriquée à partir de voussoirs réalisés en Bfup imprimés et coulés. Sa portée sera de 44 m,
  • Seront également imprimés en 3D les piles et en partie les escaliers d'accès. Sur ces parties les parois imprimées ne seront pas structurelles. Elles serviront uniquement de coffrage perdu afin de donner la forme souhaitée aux ouvrages et éviter les coffrages complexes et consommateur en matière, 
  • A noter que les pièces plus massives et/ou sans nécessité de performances mécaniques élevées seront en béton bas carbone (fondations des culées, piles et chevêtres, volées des escaliers et fondations superficielles),
  • Enfin, pour les rampes d’accès, les concepteurs ont choisi de recourir à un maximum de bois.

Commentaires

Un pont imprimé en 3D verra le jour à Aubervilliers

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil