En direct

Le premier immeuble à énergie positive de l’agglomération

bertrand escolin |  le 22/06/2012  |  GirondeCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Gironde
Collectivités locales
Valider
Bordeaux -

Les nouveaux bureaux de la communauté urbaine de Bordeaux (CUB), en construction dans le quartier de Mériadeck, concentrent plusieurs innovations dans un contexte urbain très contraint. Un challenge pour le groupe Fayat qui réalise pour la CUB cet immeuble administratif de neuf étages et trois niveaux de parkings souterrains. « Ce sera le premier bâtiment à énergie positive livré dans l’agglomération », souligne Laurent Fayat, directeur général du groupe. Autre particularité, c’est par un bail emphytéotique administratif que la CUB a confié à Fayat et ses partenaires la conception, la construction et la maintenance sur vingt ans de cet ensemble de 9 000 m 2 . « Cette formule nous a permis de gagner du temps, entre notre désignation, en septembre 2009, le démarrage des travaux, un an après, et la livraison, prévue pour juin 2013 », précise Laurent Fayat.

Plate-forme polyvalente

Conçu par les architectes bordelais BDM (Joël Maurice et associés), l’immeuble destiné à réunir 350 agents de la CUB, sera doté de 1 210 m 2 de panneaux photovoltaïques sur les terrasses et la façade sud. BDM a utilisé l’inertie du béton, qui sera apparent dans les bureaux, munis de caissons phoniques, mais dont la plate-forme reste totalement polyvalente. « Les utilisateurs ont exprimé un besoin fort de pouvoir cloisonner à volonté, d’ouvrir les fenêtres et de disposer d’un maximum d’éclairage naturel. » Le plan en croix facilite ces dispositions. L’immeuble sera raccordé au réseau géothermique. Le chantier a démarré simultanément en partie basse et haute : le forage des trois niveaux de parking se termine. En partie haute, le phasage a permis au second œuvre d’intervenir dès le 4 e  niveau bâti et les étages supérieurs sont désormais hors d’air. « Mitoyens de deux hôtels, nous avons réuni plusieurs fois les riverains et nous leur avons fait visiter le chantier. Ils comprennent et admettent mieux les sources de bruit », explique Stéphane Lacuska, chef de projet chez Seg-Fayat. HQE et BBC dans sa conception, le chantier atteint les 70 % de déchets recyclés, économise l’eau, et n’a soulevé aucun recours, ni juridique, ni associatif, une « question de méthode et de concertation », selon Laurent Fayat.

PHOTO - 652470.BR.jpg
PHOTO - 652470.BR.jpg - © Didier Bonrepaux/Atelier Positif
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Somifa (Société de montage immobilier de Fayat), par bail emphytéotique de la CUB. Maîtrise d’œuvre : BDM associé à Egis et Cap terre, IDB Acoustique. Entreprises : Seg-Fayat (entreprise générale), Fayat TP et Sefi Intrafor, Castel alu (façades), Sarec (étanchéité), Cofely (maintenance). Investissement : 25 millions d’euros HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur