En direct

Le premier hôtel flottant sur la Seine

ISABELLE DUFFAURE-GALLAIS |  le 19/08/2016  |  TechniqueBâtimentMoselleParisSeine-Maritime

Bâtiment modulaire -

Construit en éléments préfabriqués, le bâtiment a dû répondre à des contraintes techniques spécifiques.

Amarré sur les berges de la Seine au pied de la gare d’Austerlitz, le premier hôtel flottant de la capitale, « Off Paris Seine », a accueilli en juin ses premiers clients, dans 58 chambres dont 4 suites. L’origine du projet remonte à 2013, quand la Ville de Paris lance un appel à idées pour valoriser de nouveaux emplacements sur le quai d’Austerlitz. Parmi une quarantaine de candidatures, Ports de Paris retient la proposition d’hôtel flottant de la société Citysurfing associée à l’agence d’architecture fluviale Seine-Design. L’architecte Gérard Ronzatti imagine deux séries de chambres sur deux niveaux, séparées par un espace central longé de coursives. Un bar et un couloir de nage complètent la réalisation. Le bâtiment mesure 78 m de long, 18 m de large et 6 m de haut.

La structure de base, constituée de deux barges à fond plat solidarisées, a été réalisée à Dieppe (Seine-Maritime) par le chantier naval Manche Industrie Marine (MIM), puis acheminée à Rouen. Une construction modulaire a été choisie pour abriter les chambres et les espaces communs. Les modules, fabriqués et équipés par Euromodules à Faulquemont (Moselle), ont été livrés par camion au port de Rouen. Pendant plusieurs semaines, Euromodules a assuré leur assemblage. En novembre 2015, l’hôtel flottant de 800 tonnes a été remorqué sur la Seine pour rejoindre le quai d’Austerlitz, à Paris.

Innovation technique, juridique, financière.

« Euromodules a dû relever plusieurs défis techniques, se souvient Hervé Sierpinski, président de l’entreprise. En particulier, le poids des modules devait être réduit sans altérer la solidité de l’ensemble et des solutions ont dû être trouvées pour assurer une isolation phonique à la hauteur des exigences d’un hôtel 4 étoiles. » Les modules chambres ont été isolés les uns des autres et posés sur des matériaux résilients qui empêchent la propagation sonore. Les grandes baies vitrées sont équipées de triple vitrage ultra-performant. Au total, une réduction acoustique aux bruits extérieurs de 52 dB (A) a été assurée. « Les 85 modules de 6 m x 2,50 m devant prendre place sur des barges, il fallait repenser le concept de la structure métallique de chaque module afin de proposer un allégement maximal du poids de l’ensemble, rappelle Hervé Sierpinski. Il était inenvisageable d’utiliser, comme en construction modulaire habituelle, des tubes pleins pour les longerons et les poteaux. » Après de nombreux essais et grâce aux calculs du bureau d’études Solsi-Cad, l’industriel a mis au point des profilés en acier obtenus par pliage de tôles planes. Grâce à ce procédé, l’entreprise a pu réduire d’un tiers le poids de la structure métallique tout en maintenant une résistance optimale. Pour respecter la réglementation sur la sécurité incendie, qui impose à la structure du bâtiment une résistance au feu d’une demi-heure, les profilés en acier ont été revêtus de peinture intumescente. Les avancées techniques réalisées sur ce projet donneront à Euromodules la possibilité de proposer des constructions modulaires haut de gamme. Les profilés en acier nouvellement mis au point permettent aussi de réduire les ponts thermiques et d’augmenter les portées. « Le “Off Paris Seine”, qui a coûté 11 millions d’euros, aura été l’occasion d’innover sur le plan technique mais aussi dans le montage juridique et financier », souligne Christophe Gallineau, directeur général de Citysurfing, pourtant habitué aux projets atypiques. Cet ERP flottant sans foncier jouit d’une concession de vingt ans au quai d’Austerlitz.

PHOTO - 913778.BR.jpg
PHOTO - 913778.BR.jpg
PHOTO - 913777.BR.jpg
PHOTO - 913777.BR.jpg
PHOTO - 913776.BR.jpg
PHOTO - 913776.BR.jpg
PHOTO - 913775.BR.jpg
PHOTO - 913775.BR.jpg
PHOTO - 913772.BR.jpg
PHOTO - 913772.BR.jpg
PHOTO - 913774.BR.jpg
PHOTO - 913774.BR.jpg
PHOTO - 913773.BR.jpg
PHOTO - 913773.BR.jpg
PHOTO - 915654.BR.jpg
PHOTO - 915654.BR.jpg

Concepteur-développeur : Citysurfing. Architecte maître d’œuvre : Gérard Ronzatti, Seine-Design. Assistance à maîtrise d’ouvrage : Groupe Novaxia. Autres partenaires : BpiFrance, Licorne Finance. Exploitation et gestion : Elegancia Hotels. Design intérieur : Seine Design, Maurizio Galante et Tal Lancman. Construction des barges : MIM. Construction modulaire : Euromodules.

Commentaires

Le premier hôtel flottant sur la Seine

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX