Immobilier

Le préfet d’Ile-de-France accorde (enfin) son agrément pour le projet The Link à la Défense

Mots clés : Etat et collectivités locales - Métier de la fonction publique

Groupama Immobilier va pouvoir déposer le permis de construire du futur siège social de Total à La Défense. Le projet The Link a reçu son agrément, le préfet de région ayant obtenu des avancées sur l’amélioration de l’accessibilité de la station de métro Esplanade de La Défense et sur la programmation de logements autour du quartier d’affaires.    

 

The Link, le futur siège social de Total, obtient le feu vert de l’Etat. Michel Cadot, le préfet de l’Ile-de-France, a finalement accordé un agrément pour la construction du gratte-ciel de 244 m de haut qui doit accueillir, sur une superficie de 120 000 m², les bureaux de la compagnie pétrolière française. Début janvier, le représentant de l’Etat avait ajourné cette autorisation administrative , spécifique à l’Ile-de-France, indispensable au dépôt du permis de construire.  

 

Développement urbain équilibré

 

Dans une lettre adressée à la mairie de Puteaux le 3 janvier, le préfet de l’Ile-de-France avait motivé sa décision par l’augmentation de la part de bureaux dans la zone, au détriment des habitations. Le haut-fonctionnaire exigeait la garantie d’un « développement urbain équilibré » autour du quartier des affaires, avec la construction de logements supplémentaires à Puteaux mais aussi à Courbevoie et à Nanterre. Et il mettait en garde sur le risque d’engorgement de la station Esplanade de la Défense sur la ligne 1 du métro. Le préfet avait toutefois assuré que cet ajournement ne remettait pas en cause le calendrier du projet The Link. « Nous avons obtenu des réponses positives sur ces deux points », indique Michel Cadot.

Patrick Devedjian, le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine et du tout nouveau établissement public local Paris La Défense, avait dénoncé cet ajournement, reprochant à l’Etat de décourager les entreprises de s’implanter dans le quartier d’affaires.  « C’est un enterrement de première classe », s’était offusqué l’ex-ministre accusant le préfet de faire « fuir les investisseurs qui s’en vont vers Amsterdam et Francfort ».

 

Une station de métro saturée

 

Dans une interview au Monde le jeudi 12 avril, le préfet Michel Cadot assure qu’il n’a « jamais eu l’intention de faire de chantage à l’agrément », mais que la discussion avec la mairie de Puteaux sur les logements « ne progressait pas, pas plus que le réaménagement de la gare de métro, totalement saturée ». Et de défendre la position de l’administration. « L’Etat ne peut pas laisser construire des centaines de milliers de mètres carrés de bureaux sans s’assurer que les salariés pourront se loger à proximité et que les infrastructures de transport sont adaptées ».

Sur le volet « transport », la préfecture de l’Ile-de-France en charge de délivrer l’agrément aurait eu la garantie du financement de la rénovation de la station de métro Esplanade par l’ensemble des parties prenantes du projet The Link.

Ce n’est qu’une première étape dans le projet de construction du futur siège social de Total dessiné par l’architecte Philippe Chiambaretta. Le permis de construire ne devrait pas être déposé avant l’été, selon le préfet de région. Une fois accordé, il est probable qu’il fasse l’objet de recours, comme ce fut le cas pour de nombreux projets à La Défense qui ont bloqué pendant plusieurs mois, voire plusieurs années la construction de buildings.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X