En direct

Le pont Raymond-Barre enfin en place sur le Rhône
La pose du pont Raymond-Barre en phase finale - © Nicolas Robin/ sytral

Le pont Raymond-Barre enfin en place sur le Rhône

Pierre Delohen (Bureau de Lyon du Moniteur) |  le 03/09/2013  |  Ouvrage d'artRhôneBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Ouvrage d'art
Rhône
Bâtiment
Valider

Le tablier central du futur pont Raymond-Barre sur le Rhône à Lyon devrait être définitivement en place  ce mardi 3 septembre en soirée, voire dans la matinée du 4 septembre au plus tard. L’épilogue d’un feuilleton malheureux marqué par trois tentatives infructueuses aux mois de juillet et septembre 2013.

Mettre en place un ouvrage d’une telle importance – 2 500 tonnes pour des dimensions de 170 mètres x 30 mètres x 20 mètres – n’est pas une opération anodine. Construit sur banc d’assemblage et non par en poutres reconstituées soudées (PRS) par l’entreprise Matière sur un quai du port Edouard-Herriot, cet ouvrage métallique complexe conçu par Alain Spielmann répond à la technique du « bow string » ou arcs.

La pose en elle-même s’organise en trois temps. Un : le tronçon central est soulevé par des vérins pour être conduit jusqu’en berge gauche du Rhône afin d’être chargé sur une barge ballastable de 60 mètres x 20 mètres. Deux : la barge est remorquée jusque sur le site d’installation avant d’être amarrée aux berges du Rhône par de nombreux ancrages pour pivoter. Trois : le tronçon positionné à sa place définitive est descendu par dévérinage sur les deux piles dont la principale est implantée dans le fleuve.

Un second tronçon de 50 m reste à poser

Malgré sa complexité, cette solution de pose était la seule compatible avec un arrêt minimal de la navigation sur le Rhône et un recul insuffisant sur les berges pour une mise en place plus traditionnelle par lancement.

Cet ouvrage dédié au tramway et aux modes de déplacement doux, inscrit dans le prolongement de 2,3 kilomètres de la ligne de tramway T1 entre la Confluence et Gerland sera complété par un second tronçon de 600 tonnes pour 50 mètres de longueur mis en place selon la même méthode dans quelques jours. La livraison de l’ouvrage complet est programmée au mois de décembre 2013 pour une mise en service au mois de février 2014.

Fiche technique

Maitrise d’ouvrage : Sytral

Architecte : Alain Spielmann

Maîtrise d’œuvre : Setec-TPI

Entreprise : Bouygues TP, Matière

Transport : Sarens

Coût : 19 millions d’euros HT

Commentaires

Le pont Raymond-Barre enfin en place sur le Rhône

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur