En direct

Le pont-passerelle du Mont Saint-Michel ouvre aux piétons
Le pont-passerelle joue sur la transparence. - © Mathias Neveling

Le pont-passerelle du Mont Saint-Michel ouvre aux piétons

O.B. |  le 22/07/2014  |  Dietmar FeichtingerOuvrage d'artArchitectureBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Dietmar Feichtinger
Réalisations
Ouvrage d'art
Architecture
Bâtiment
Valider

Le pont-passerelle permettant d’accéder au Mont Saint-Michel est accessible depuis le 22 juillet aux piétons. Conçu par l’architecte Dietmar Feichtinger, cet ouvrage en courbe long de 760 mètres joue l’horizontalité et la transparence. Il faudra toutefois attendre le printemps 2015 pour profiter pleinement de la nouvelle configuration des lieux.

Ouvrage majeur du projet de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel, le pont-passerelle de 760 m de long dessiné par l’architecte autrichien Dietmar Feichtinger est accessible aux piétons depuis le 22 juillet . Dans ce site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, l'architecte, auteur de nombreux ponts et passerelles, a cherché à atteindre un degré maximal de transparence. Il a retenu un parti d’horizontalité totale, au plus près du plan des grèves, et conçu un ouvrage en courbe aussi fin que possible : le tablier file ainsi à 9,50 m au-dessus du sol en porte-à-faux sur une forêt de 134 piliers en acier de 30 cm de diamètre. Ces "pilotis" assureront la transparence hydraulique qui permettra au Mont de redevenir une île lors des grandes marées.  « Plus qu’une passerelle , c’est une promenade, explique le maître d’œuvre. On prend la tangente du Mont pour mieux en embrasser les perspectives".

Il faudra toutefois attendre le printemps 2015 pour profiter pleinement de la nouvelle configuration des lieux. Plusieurs étapes restent en effet à franchir. A l'automne 2014, après l'achèvement du terre-plein de béton (2,5 Ha) qui occupe le pied du Mont et sur lequel l'extrémité du pont vient se poser, les navettes qui font transiter les visiteurs depuis le nouveau parking pourront à leur tour circuler sur la chaussée centrale carrossable du pont-passerelle.  La digue-route historique, devenue  inutile, sera alors démolie. Parallèlement, le second chenal qui permettra aux chasses d'eau générées par le nouveau barrage sur le Couesnon d'évacuer les sédiments à l'Est du Mont sera creusé.

Lorsque le barrage fonctionnera à pleine puissance, il faudra 20 à 25 ans pour que le dispositif de rétablissement du caractère maritime du Mont atteigne son objectif final: rendre son insularité totale au Mont pendant deux heures 15 à 20 jours par an, lors des grandes marées. Mais 80% des effets du désensablement devraient être perceptibles au bout de huit ans.

En attendant, avis aux amateurs ! Les grandes marées d'un coefficient supérieur à 110 permettront dès cet été de réserver des moments d'insularité complète au Mont (voir focus ci-dessous).

Retrouvez les détails du chantier du pont-passerelle et du projet de rétablissement du caractère maritime du Mont Saint-Michel dans les articles du Moniteur sélectionnés ci-dessous:

- Article technique sur la conception et la construction des pilotis de la passerelle (novembre 2012)

- Article sur l' avancement des travaux à juin 2012

- Article sur l 'aménagement global et la conception architecturale du projet (octobre 2009)

Dès cet été, le Mont Saint-Michel redeviendra une île lors des grandes marées

Pour profiter pleinement du spectacle, le syndicat mixte de la baie du Mont Saint Michel, maître d'ouvrage, conseille d'être sur place au moins 1 heure avant la pleine mer. L’accès au parc de stationnement et aux navettes de transport est gratuit de 19h à minuit.

Août

Lundi 11 août 2014 Coefficient 110 à 20h37

Mardi 12 août 2014 Coefficient 112 à 9h04 et Coefficient 113 à 21h23

Mercredi 13 août 2014 Coefficient 112 à 9h48 et 110 à 22h07

Septembre

Mardi 9 septembre 2014 Coefficient 113 à 20h20

Mercredi 10 septembre 2014 Coefficient 115 à 8h44 et Coefficient 115 à 21h04

Les acteurs du projet

Maîtrise d’ouvrage : Syndicat mixte de la baie du Mont Saint-Michel.

Maîtrise d’oeuvre : Antea/BRL Ingénierie (aménagements hydrauliques), Dietmar Feichtinger Architectes/BET Schlaich, Bergermann & Partner (ouvrages d’accès).

Entreprises : DTP Terrassement (aménagements hydrauliques aval), groupement Vinci construction terrassement/Mastellotto/TPC/TPR/EMCC (aménagements hydrauliques amont), Rol Normandie (digue-route, VRD), Eiffage Construction métallique/Eiffage travaux maritimes et fluviaux/Spie Fondations (génie civil passerelle), Ateliers Aubert Labansap (platelage bois), BP Métal (serrurerie et métallerie), Cegelec Ouest (éclairage et électricité).

Commentaires

Le pont-passerelle du Mont Saint-Michel ouvre aux piétons

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur