En direct

Le pont le plus célèbre de Prague se refait une beauté
- ©

Le pont le plus célèbre de Prague se refait une beauté

Defawe Philippe |  le 01/03/2006  |  InternationalArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Réalisations
Architecture
Valider

Le Pont Charles, l'une des principales attractions touristiques du coeur historique de la ville, subira à partir de juillet une rénovation d'envergure durant laquelle le pont continuera toutefois à être ouvert au public.

La décision sur la rénovation a été prise en raison de la dégradation du monument due en particulier à des infiltrations et à l'érosion de blocs de grès, a indiqué l'adjoint au maire de Prague Jan Bürgermeister, au cours d'une conférence de presse.
"Les travaux se dérouleront par étapes. Un corridor de quatre mètres de large restera en permanence à disposition des passants", a-t-il ajouté.
"Ceci était une condition fondamentale de la municipalité", a souligné M. Bürgermeister, en allusion aux dizaines de milliers de touristes et de Pragois qui passent chaque jour sur ce pont gothique, orné d'une trentaine de statues datant surtout de l'époque baroque.
Selon M. Bürgermeister, la fermeture totale du pont, réservé depuis les années 1970 aux piétons et offrant une belle vue panoramique du Château de Prague et des quartiers historiques à ses pieds, aurait des "conséquences incalculables" pour le tourisme à Prague, en pleine expansion. Environ 3,7 millions de touristes étrangers ont visité la capitale tchèque en 2005, chiffre en hausse de 10% par rapport à 2004, selon les estimations de la société tchèque Mag Consulting, spécialisée dans les études de marché sur le tourisme.

L'objectif principal de la rénovation du pont est de protéger son tablier contre les infiltrations de l'eau, susceptibles de causer dans l'avenir des dégâts irréparables, a expliqué Ondrej Sefcu, responsable de l'Institut National du Patrimoine.
D'un coût estimé à 250 millions de couronnes (8,8 millions d'euros), les travaux sur le tablier du pont se termineront en 2007, soit 650 ans après la pose solennelle de la première pierre de l'ouvrage par le roi de Bohême et empereur germanique Charles IV (1316-1378), le 9 juillet 1357, a ajouté M. Sefcu.
AFP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur