Le moniteur
Le polyuréthane subit les contrecoups de la crise de filière de 2017

Le polyuréthane subit les contrecoups de la crise de filière de 2017

Pierre Pichère |  le 06/02/2019  |  IndustrieIsolation en plaquesIsolation thermique par l’intérieurIsolation thermique par l'extérieur

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Industrie
Isolation en plaques
Isolation thermique par l’intérieur
Isolation thermique par l'extérieur
Valider

Si tous les approvisionnements sont aujourd’hui sécurisés, le panneau de polyuréthane a perdu du terrain. Les industriels cherchent à rebondir.

La filière du polyuréthane nage en plein paradoxe, à en juger par les résultats présentés mardi 5 février par le Syndicat national du PU (SNPU). En 2017, alors que plusieurs événements imprévisibles avaient raréfié la matière première (le MDI, dérivé pétrolier) et créé une situation de pénurie, les ventes étaient restées stables, à 25,5 M m². Mais en 2018, alors que la situation était revenue à la normale, elles ont reculé de 10 %.

Deux facteurs l’expliquent, selon le SNPU. D’une part, les conditions climatiques désastreuses du premier trimestre 2018, qui ont ralenti l’activité. Et d’autre part un effet de stock observé fin 2017, lorsque la production a repris son cours. Les distributeurs ont alors commandé en grande quantité, anticipant sur 2017 des livraisons de 2018. Le SNPU reconnaît par ailleurs que durant la pénurie, le marché n’a pas attendu et a pu se tourner vers d’autres matériaux, qui ont conquis des parts de marché au détriment du panneau de PU.

Nouveaux débouchés

La filière doit donc repartir à la conquête. Deux marchés sont tout particulièrement fléchés. D’une part, les toits-terrasses. Si le PU est très utilisé sur les toits en béton, il reste en France marginal sur les bacs aciers, où il ne pèse guère plus de 5 % de parts de marché. Or, sa légèreté offre bien des avantages.

En rénovation, souligne le SNPU, il permet de remplacer une laine de roche et d’ajouter des panneaux photovoltaïques ou un complexe végétalisé sans avoir à renforcer la structure.

Autre terrain de conquête, l’isolation thermique par l’extérieur (ITE). Le SNPU insiste sur les validations obtenues par ses adhérents en matière de sécurité incendie, qui laisse au panneau de PU de belles perspectives pour habiller les façades.

Commentaires

Le polyuréthane subit les contrecoups de la crise de filière de 2017

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur