En direct

Le Polygone de Montpellier entame un lifting à 50 millions d'euros
Une verrière de 140 m de long constituée de coussins en ETFE remplacera la toiture actuelle. - © JEAN-PAUL VIGUIER ET ASSOCIÉS

Le Polygone de Montpellier entame un lifting à 50 millions d'euros

Florence Jaroniak |  le 30/10/2018  |  ArchitectureHéraultUrbanisme commercialJean-Paul Viguier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Urbanisme
Hérault
Urbanisme commercial
Jean-Paul Viguier
Valider

La lumière et l'ouverture sur la ville sont au cœur de ce projet imaginé par l'architecte Jean-Paul Viguier.

Financée par la Socri, société propriétaire, la mue du Polygone se poursuit à Montpellier: elle a été marquée fin juillet par le remplacement des escaliers mécaniques, côté place de la Comédie. Au total, 50 M€ TTC vont être injectés pour redonner à ce centre commercial emblématique inauguré en 1975 (11 millions de visiteurs par an) une attractivité écornée par l'essor des zones commerciales en périphérie. La position des escalators et des ascenseurs va être revue pour optimiser le flux de clientèle entre les trois niveaux de shopping et les quatre niveaux de parking souterrain.

L'entrée principale deviendra une immense façade en verre teinté, surmontée d'un balcon arboré en porte-à-faux, au premier étage. De l'autre côté, le passage Hermès sera élargi, doté d'un double escalator et d'une grande baie vitrée. La lumière et l'ouverture sur la ville sont en effet au cœur de ce projet imaginé par l'architecte Jean-Paul Viguier, pour offrir sur 45 000 m² la sensation d'une balade à ciel ouvert.

Enjeu urbain. « Un défi technique nous a été imposé : créer à 16 mètres de haut une verrière de 3 300 m2 , constituée de coussins transparents en éthylène tétrafluoroéthylène (ETFE), en lieu et place de la toiture actuelle qui va être démantelée », détaille Arnaud Prévost, directeur des opérations de la Socri. « Ces coussins seront posés au fur et à mesure sur une charpente métallique constituée d'arcs croisés qu'Eiffage Métal va installer au printemps prochain, avant de réaliser les 1 100 m2 de façades ceinturant la verrière », résume Jean-Paul Viguier.

L'architecte doit composer avec « un bâtiment complexe » et ouvert au public durant les travaux, l'essentiel étant réalisé de nuit. La refonte du Polygone, qui devrait s'achever en mars 2020, sera suivie à terme d'une extension. « Ce projet s'inscrit dans un plan plus ambitieux de recomposition de l'espace urbain », rappelle Jean-Paul Viguier. Objectif : relier la place de la Comédie, cœur historique de Montpellier, et Antigone, tourné vers la mer, via la dalle du Triangle, réaménagée. Avec un rééquilibrage commercial renforçant l'attractivité du centre-ville.

Commentaires

Le Polygone de Montpellier entame un lifting à 50 millions d'euros

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur