En direct

Le pôle multimodal de Charleville-Mézières reçoit le prix national Art urbain
Réaménagé en 2011, le pôle gare de Charleville-Mézières est plus facilement accessible. - © © Studio NEMO

Le pôle multimodal de Charleville-Mézières reçoit le prix national Art urbain

Marie-Douce Albert |  le 03/12/2013  |  TransportsVal-de-MarneEuropeLot-et-GaronneMoselle

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Transports
Val-de-Marne
Europe
Lot-et-Garonne
Moselle
Bâtiment
ERP
Valider

L’arrivée du TGV est a été l’occasion de transformer la gare ardennaise et ses abords. Cette opération achevée en 2011 a été distinguée le 2 décembre 2013 par le Séminaire Robert-Auzelle, association de promotion de la qualité urbaine.

L’arrivée du TGV est en gare de Charleville-Mézières aura été l’occasion de faire d’un équipement datant du XIXe siècle, un pôle multimodal. Cette opération achevée en 2011 a été distinguée le 2 décembre 2013 par le prix national Art urbain. Cette récompense lui a été attribuée par le Séminaire Robert-Auzelle, association qui s'efforce de promouvoir un urbanisme de qualité.

Créée en 1984, cette institution qui porte le nom d’un architecte et urbaniste de la Reconstruction, appelle en effet à la réalisation « d’aménagements conscients de l’espace », propres à créer des « cadres de vie dignes et respectueux de la personne et de son environnement naturel ». Cette année, le prix devait départager cinq opérations (voir ci-dessous) visant toutes à une meilleure intégration de secteurs périurbains et ce, grâce au développement des mobilités.

Parvis piéton

A Charleville-Mézières, dans les Ardennes, il s’agissait de raccrocher le quartier de la gare au reste de la ville. « En effet, les bâtiments étaient peu accessibles, note l’architecte et paysagiste Patrick Cogno du Studio NEMO, qui a mené l’opération. Le square situé en face était notamment peu mis en valeur et très refermé sur lui-même. »

La gare vue du square reconfiguré et agrandi.
La gare vue du square reconfiguré et agrandi. - © © Studio NEMO

Le réaménagement a permis de faire respirer cet espace vert, qui a été agrandi, passant de 700 m² à un hectare. Par ailleurs, la création d’un parvis piéton devant le bâtiment de la gare et le report des aires de stationnement a permis de pacifier les abords du site. Cette nouvelle esplanade n’est d’ailleurs desservie directement que par les bus, les taxis et les modes doux. Le caractère multimodal du site sera encore renforcé par le projet, en cours, de réseau de Bus à haut niveau de service (BHNS). Une seconde tranche opérationnelle devrait par la suite permettre le désenclavement des quartiers situés à l’arrière de la gare.

Fiche technique

Maîtrise d'ouvrage : Communauté d'agglomération de Charleville-Mézières - Cœur d’Ardenne, maître d'ouvrage délégué ; Ville de Charleville-Mézières ; Gares et Connexions.

Maîtrise d'œuvre: Studio NEMO, architecte et paysagiste, mandataire ; Bruno Remoué i Associats, urbaniste mobilité ; Ingerop, BET ; Olivier Tissier, architecte.

Entreprises : Groupement URANO / COLAS (VRD et fontainerie), groupement SPIE Est / SCEE (électricité - éclairage) et ISS Espaces Verts (Espaces verts et restauration du kiosque).

Calendrier : Mai 2007 : études de définition, janvier 2010 : début des travaux, mai 2011 : réception des travaux.

Périmètre de l’opération : 4,2 ha.

Montant de l’opération : 6,2 M €HT.

Les autres opérations distinguées

Mention « Qualité architecturale » : Projet « Gare Viotte, au cœur des échanges » à Besançon (Doubs). Maîtrise d’ouvrage : Ville de Besançon.

Mention « Qualité de la vie sociale » : Projet « Une voie verte pour désenclaver les quartiers péri-urbains » à Chevilly-Larue (Val-de-Marne). Maîtrise d’ouvrage : Conseil général du Val-de-Marne ; maîtrise d’œuvre : Agence L’Anton & Associés avec Secteur (BET).

Mention « Respect de l’environnement » : Projet « L’espace gare, couture urbaine entre centre-ville et quartiers péri-centraux » à Agen (Lot-et-Garonne). Maîtrise d’ouvrage : Agglomération d’Agen ; maîtrise d’œuvre : Bruno Remoué i Associats, architecte-urbaniste, Studio NEMO, architecte et paysagiste et Lionel Venturini, architecte avec Ingerop (Conseil et ingénierie).

Mention : Projet « L’Avenue de la Seille, favoriser l’éco-mobilité interquartiers » à Metz (Moselle). Maîtrise d’ouvrage : Metz Métropole avec Egis France, maîtrise d’ouvrage déléguée ; maîtrise d’œuvre : Atelier Villes et Paysages.

Commentaires

Le pôle multimodal de Charleville-Mézières reçoit le prix national Art urbain

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur