En direct

Le pôle loisirs de la quatrième travée de la Cité des sciences ouvrira à l’été 2014

N. M. |  le 08/06/2012  |  ParisFrance entièreCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
France entière
Collectivités locales
Valider
PARIS -

Six ans après avoir été désigné lauréat de la consultation lancée pour l’aménagement et l’exploitation de la quatrième travée de la Cité des sciences et de l’industrie (XIX e  arrondissement), Apsys annonce le démarrage du chantier pour septembre. Cet espace volumineux (63 m de largeur sur 100 m de longueur et 40 m de hauteur), resté jusqu’alors sans affectation - le musée s’étend depuis l’origine sur trois des quatre travées de l’édifice conçu par Adrien Fainsilber -, recevra un pôle commercial et de loisirs (24 000 m 2 ). Baptisé Vill’up, cet équipement aura pour « locomotives » un cinéma Pathé de seize salles (10 000 m 2 ) et un simulateur de chute libre présenté comme une première en France.

Lumière

Les différentes activités se répartiront sur cinq niveaux - le dernier étant occupé par le cinéma - autour d’un vaste atrium, créé dans le prolongement de la serre monumentale de Peter Rice, accrochée à la façade sud. « L’Atrium se développera sur presque toute la hauteur du bâtiment, jusqu’aux sous-faces des deux grandes salles de cinéma suspendues au plafond. Il accueillera le cylindre vitré du simulateur et les circulations verticales. Ce projet fait la part belle à la lumière », décrit Luc Delamain, architecte associé de l’agence Scau. Un autre architecte, Alain Farel, intervient également sur cette opération.
« Techniquement, le projet est complexe, même si nous ne touchons pas à l’enveloppe du bâtiment. Nous avons dû réaliser des diagnostics approfondis, non seulement de la structure mais aussi de tout ce qui est fluides, ventilation, acoustique… », souligne Francis Tallet, directeur des opérations chez Apsys. Pour mener à bien ce projet, l’opérateur bénéficie d’une autorisation d’occupation temporaire (AOT) de soixante ans délivrée en mai 2007. Il a également signé une convention d’aménagement et d’exploitation avec la Cité des sciences. « Nous envisageons une ouverture de Vill’up à la fin du premier semestre 2014. Nous avons confié les travaux à Eiffage, avec qui nous travaillons en prix maximum garanti », poursuit Francis Tallet. L’investissement s’élève à 110 millions d’euros, dont 80 millions pour les travaux (y compris ceux réalisés par les différents preneurs).

PHOTO - 648899.BR.jpg
PHOTO - 648899.BR.jpg - © Architectes : SCAU-Farel ; Perspecteur : Illusio

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur