En direct

Le PLF 2021 adopté, la TVA reste à 5,5% pour tous les travaux de rénovation
L'Assemblée nationale. - © ©rh2010 - stock.adobe.com

Le PLF 2021 adopté, la TVA reste à 5,5% pour tous les travaux de rénovation

A.P avec AFP |  le 17/12/2020  |  PLF 2021CapebFFBTVAFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

PLF 2021
Capeb
FFB
TVA
France
Plan de relance
Entreprises
Artisans
Valider

Le Parlement a définitivement adopté jeudi le budget 2021 et ses vertigineuses dépenses d'urgence et de relance face à la crise sanitaire, avec des inquiétudes des différents bords politiques sur l'aggravation de la précarité et le remboursement de la "dette Covid".

Bouleversé par la crise sanitaire et le deuxième confinement d'automne, le budget 2021, définitivement adopté jeudi 17 décembre, comprend notamment la prolongation des aides d'urgence pour les secteurs sinistrés et le plan de relance pour tenter de faire rebondir l'économie.

Après une récession attendue à 11% du PIB en 2020, le projet de loi de finances table sur un rebond économique de 6% du PIB en 2021, un déficit de 8,5% et une dette qui s'envole à 122,4% du PIB. Tout cela dans un contexte qui reste très incertain. La Banque de France estime ainsi de son côté que le PIB rebondirait plutôt de 5% l'an prochain.

En dehors des aides d'urgence aux secteurs les plus touchés par la crise comme la restauration, l'événementiel ou les loisirs (plus de 20 milliards d'euros), ce PLF reprend le plan de relance 100 milliards d'euros jusqu'en 2022.

Pour rappel, l'an prochain, la mission "plan de relance" en tant que telle disposera de 22 milliards d'euros de crédits, répartis autour de trois "piliers": "écologie", "compétitivité" et "cohésion des territoires".

Menace sur la TVA à 5,5%

Elle comprend notamment 3 milliards pour la rénovation énergétique des bâtiments en 2021 qui doit aider un secteur à la peine.

Ainsi, selon les projections de la FFB, le secteur du bâtiment ne devrait connaître qu'un rebond relatif l'an prochain :  +11,3% après une chute de 15% en 2020.

Au dernier moment, le Sénat avait tenté par un amendement, d'encadrer le taux et le champ d'application de la TVA pour les travaux de rénovation énergétique. Une mesure abandonnée en deuxième lecture par l'Assemblée nationale.

Une "victoire" pour Jean-Christophe Repon, président de la Capeb. Capeb : "En cette période économique difficile où le maintien de l’activité est une préoccupation majeure des chefs d’entreprise, le rétablissement de la TVA réduite pour les travaux de rénovation énergétique est un signal encourageant adressé au secteur artisanal", s'est-il réjoui.

Par ailleurs la mobilisation tant des adhérents de la FFB que de la Capeb auprès des parlementaires a permis cette volte-face, ce dont s'est réjoui Jean-Christophe Repon : "on ne remet pas en cause la TVA sans concertation préalable avec les acteurs de la filière !"

Commentaires

Le PLF 2021 adopté, la TVA reste à 5,5% pour tous les travaux de rénovation

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil