En direct

Le plan de la Fedene pour rénover 75% du parc de bâtiments publics
Hôtel de ville - Paris - © © CC

Le plan de la Fedene pour rénover 75% du parc de bâtiments publics

le 18/12/2017  |  EnergieImmobilierTechnique

La Fedene qui représente plus de 500 entreprises dans le domaine de l’efficacité énergétique plaide pour la généralisation du CPE rénovation technique dans le tertiaire public, un outil certes moins ambitieux puisqu'il cible principalement les équipements CVC (Climatisation, Ventilation, Chauffage), mais qui permettrait de toucher 75% du parc immobilier géré par l'Etat d'ici à 2030.

 Le Gouvernement veut élever les bâtiments publics au rang de modèle d’efficacité énergétique. Le Plan de rénovation, dévoilé le 24 novembre 2017 par le ministère de la Transition écologique et solidaire doit notamment permettre de rénover 25% du parc le plus « énergivore » de l’Etat – école, gymnase, bureau – sur la durée du quinquennat.

La Fedene (Fédération des services énergie environnement) qui représente plus de 500 entreprises dans le domaine de l’efficacité énergétique a émis ses propositions, notamment dans le tertiaire public, pour respecter les objectifs fixés par la LTECV d’ici à 2050*. L’organisme, via le SNEC (Syndicat National de l’Exploitation Climatique) et le Sypim (Syndicat du Pilotage et de la Mesure de la Performance Energétique), a analysé la gestion du patrimoine immobilier et la stratégie d’investissement de l’Etat et des collectivités. « Le parc public fait l’objet régulièrement de travaux de rénovation liés à un déménagement ou au vieillissement des installations et en général il s’agit de rénovations lourdes », observe Jean Roland, président du Sypim. Il est estimé à 2% le pourcentage de bâtiments publics réhabilités et modernisés chaque année. Au rythme actuel, seulement 25% du parc sera rénové d’ici à 2030.

Créer un standard contractuel

Insuffisant pour les deux syndicats du Fedene qui ont dévoilé un plan alternatif le 15 décembre dernier au siège de la Fedene à Paris. « Nous proposons de viser l’objectif de 25 à 30% d’économies d’énergie, pendant 12 ans, afin de toucher 75% du parc de bâtiments publics », expose Jean Roland, également directeur stratégie chez Engie Cofely. Ce plan repose sur la généralisation du CPE Rénovation Technique, un dispositif moins ambitieux puisqu’il cible seulement les équipements du chauffage, de la ventilation et de la climatisation. Mais un outil efficace car il offre un retour sur investissement plus court et un auto-financement plus supportable pour les collectivités.

Le programme de la Fedene pour faciliter son déploiement s'articule autour de cinq axes :

-Mentionner les CPE Service et Rénovation technique comme un outil pertinent dans le décret tertiaire

-Simplifier les modèles contractuels entre les porteurs de projet, les opérateurs de projet et les financeurs

-Renforcer l’efficacité des CEE, en valorisant plus fortement les travaux adossés à un CPE

-Création d’un fonds de soutien

-Promouvoir les filières de formation technique

Commentaires

Le plan de la Fedene pour rénover 75% du parc de bâtiments publics

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur