Les mesures de Jean Castex pour le logement dans les
- © haude de groleau/gip du gpv de grigny et viry-chatillon

Les mesures de Jean Castex pour le logement dans les "quartiers prioritaires de la politique de la ville"

Marie-Noëlle Frison, avec AFP  |  le 29/01/2021  |  LogementPolitique de la ville Quartiers prioritairesJean CastexPlan de relance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Politique de la ville
Quartiers prioritaires
Jean Castex
Plan de relance
Essonne
France
Anru
NPNRU
Logement social
Valider

Jean Castex, qui préside ce 29 janvier 2021 à Grigny (Essonne) un Comité interministériel à la ville, va annoncer un plan de 3,3 milliards d'euros pour accompagner la relance dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV). Sur cette enveloppe, 2 milliards d'euros seront fléchés vers le NPNRU (Nouveau Programme National pour le Renouvellement Urbain (NPNRU) de l'Anru. En parallèle, le gouvernement veut freiner la construction de logements très sociaux dans les communes qui dépassent les 40 % de logements sociaux. 

Ce 29 janvier 2021, le Premier Ministre Jean Castex et sept ministres sont en déplacement à Grigny (Essonne), où se tient un Comité interministériel à la Ville.

Ils doivent y annoncer « 15 mesures concrètes d’application immédiates » pour les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV), durement éprouvés par les conséquences de la crise du coronavirus, avec un taux de pauvreté de 40 %, trois fois la moyenne nationale, et un taux de chômage de 22 %, deux fois et demi supérieur au reste du territoire.

Ces 15 mesures concernent la sécurité, le logement, l’éducation, l’emploi et l’insertion. Celles-ci seront financés à hauteur de 3,3 milliards d’euros. Dans ce paquet, 1 milliard d’euros est issu du plan France Relance et 2 milliards d’euros seront fléchés vers le Nouveau Programme National pour le Renouvellement Urbain (NPNRU) de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (Anru), destiné à transformer 450 Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV).

"Action Logement sera mobilisée"

Cette nouvelle enveloppe, qui porte le NPNRU à 12 milliards d'euros, doit notamment servir à "débloquer des projets en attente de financements, notamment des gros quartiers à Marseille ou en Ile-de-France", précise Matignon.

L’ambition est également de mieux répondre aux attentes de la population en termes d’équipements publics, et de services de santé.

Sur l’habitat, le gouvernement veut « tirer des enseignements des difficultés rencontrées pendant le confinement » en privilégiant, par exemple, l’accès à un espace extérieur, dans la reconstruction des logements.

Cette nouvelle dotation de 2 milliards d’euros correspond à la revendication formulée cette semaine par l'Union sociale pour l'habitat (USH), qui fédère le monde HLM, "pour améliorer à court et moyen terme les conditions de vie des habitants". Elle répond aussi à "l'appel au secours" d'une centaine d'élus de tous bords lancé en fin d'année dernière, inquiets de la "détresse sociale et économique" des quartiers.

Son financement n’est pas encore arrêté. « Chaque financeur est mobilisé et va participer pour atteindre les 2 milliards. Et évidemment qu'Action Logement, qui était déjà un des financeurs principaux du NPNRU sera mobilisée. Pour l'instant, les discussions sont en cours, mais en tous les cas, il y a une ambition commune de l'État, d’Action Logement, du monde HLM avec la Caisse de garantie du logement locatif social (CGLLS) pour que le tour de table financier atterrisse sur 2 milliards et donc de permettre à l’ANRU d'engager des projets le plus rapidement possible ».

Mieux répartir les logements très sociaux sur l'ensemble du territoire

En parallèle, le gouvernement souhaite "pousser à la diversification de l'habitat" et "éviter de continuer à concentrer des populations pauvres dans des quartiers pauvres". En ce sens, les préfets seront invités "au cas par cas" à ne pas délivrer d'agréments pour la construction de nouveaux logements parmi les plus sociaux dans les communes qui en comptent déjà au moins 40%.

« L'objectif dans ces quartiers, c'est de faire autre chose qu’uniquement du logement très social dans ces quartiers-là », explique un conseiller. Il s’agit avant tout de « faire venir des ménages avec des ressources supérieures à ceux qu'on peut trouver dans ces quartiers, et donc d'offrir plutôt des logements sociaux avec des plafonds de ressources plus élevés, des logements accompagnés adaptés pour des publics spécifiques comme des jeunes travailleurs ou des étudiants. Et bien entendu, à côté de cela, des programmes d'accession à la propriété, d'accession sociale à la propriété ou du logement intermédiaire ».

Dans la même logique, le gouvernement veut inciter les communes en déficit de logements sociaux et très sociaux sur leur territoire à en construire davantage.

"Nous sommes encore assez éloigné des 25% fixés par la loi SRU. Et donc dans le cadre des réflexions en cours sur le plan égalité des chances, c'est une des pistes qui est clairement explorée par le ministère du Logement ».

Sur le même sujet 53 % des communes n'ont pas respecté les quotas HLM de la loi SRU entre 2017 et 2019

Commentaires

Les mesures de Jean Castex pour le logement dans les "quartiers prioritaires de la politique de la ville"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Traité d'évaluation des fonds de commerce

Traité d'évaluation des fonds de commerce

Date de parution : 02/2021

Voir

Guide de la flexibilité de l'organisation et de l'environnement de travail

Guide de la flexibilité de l'organisation et de l'environnement de travail

Date de parution : 02/2021

Voir

Valorisation foncière des collectivités

Valorisation foncière des collectivités

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil