En direct

Le picard Jérôme Bignon nouveau président du Conservatoire du littoral

PERRIER François |  le 28/02/2008  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Collectivités locales
Valider

Le conseil d’administration du Conservatoire national du littoral qui s'est tenu le 27 février a élu président Jérôme Bignon. Le député de la Somme devient pour trois ans le huitième président de l'établissement public chargé d’assurer la protection des espaces naturels des rivages littoraux . Deux vice-présidents ont également été élus: Nicolas Alfonsi, président du Conseil de rivages de la Corse et Maud Fontenoy récemment nommée en tant que personnalité qualifiée au conseil d’administration.
Jérôme Bignon accède à la présidence du Conservatoire à un tournant de l’histoire de l’établissement. Renforcé dans ses compétences et dans son organisation institutionnelle et juridique (lois du 27 février 2002, du 23 février 2005 et du 14 avril 2006), il bénéficie depuis 2007 de la totalité d’une ressource pérenne : le produit du droit de francisation et de navigation des navires.
Le député du Vimeu (Sud Ouest du département, UMP) est également vice-président du conseil général, chargé du développement durable et de l’environnement. Il préside le Syndicat mixte d'aménagement de la côte picarde (Smacopi) qui a en charge le développement de la Picardie maritime tout en respectant le caractère sauvage de la Baie de Somme. Il a d'ailleurs fait admettre celle-ci dans le club très select des plus belles baies du monde Membre du Conseil national du développement durable, il préside le comité opérationnel « gestion intégrée mer-littoral » du Grenelle Environnement. En qualité de parlementaire, il est notamment l'auteur d'une proposition de loi visant à exiger des collectivités locales un bilan annuel en matière de développement durable.
En ouverture du conseil d’administration, Jean-Louis Borloo, a rappelé le rôle du Conservatoire, « plus grand musée de France avec plus de 30 millions de visiteurs par an » . Le ministre a précisé que « l’objectif est qu’un tiers des côtes soient protégées ».
Le Conservatoire est aujourd’hui garant de la protection de plus de 113 000 ha et préserve ainsi, avec 800 sites, plus de 1 000 kilomètres du linéaire côtier.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur