En direct

Le passif s'invite dans une salle polyvalente

C. R. |  le 24/08/2018  |  Collectivités localesHaut-RhinERPFondations

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Haut-Rhin
ERP
Fondations
Valider
Haut-Rhin -

Le village viticole de Wettolsheim (Haut-Rhin) passe au passif avec son nouvel équipement public, qui sera construit jusqu'à la mi-2019 pour un budget travaux de 3,2 M€ HT. Ce complexe multi-activités de 1 590 m2 SP (spectacles et fêtes, école de musique, œnothèque), conçu par l'Atelier D-Form et l'architecte Matthieu Husser, consommera moins de 15 kWh/m2 par an.

Pour atteindre cette performance, le duo de maîtres d'œuvre (1) ajoute à l'atout de l'orientation sud une approche multimatériaux. Un peu plus de 100 m3 de bois se répartissent entre la charpente et l'ossature de trois des façades, la quatrième étant en béton. Ces murs seront remplis de 52 cm d'isolants : ouate de cellulose pour l'intérieur et laine de bois pour l'extérieur.

Alimenté par une chaudière à pellets de 35 kW, le bâtiment fera la part belle à la « réinterprétation contemporaine des matériaux anciens et locaux », souligne Thomas Weulersse, architecte dirigeant de D-Form. La tuile en terre cuite et le grès jaune en façade en témoigneront. L'inox miroir en sous-faces procurera des débords, qui sont volontairement recherchés pour éviter les volumes monolithiques caractérisant d'ordinaire les salles polyvalentes.

Fondations isolantes. Les fondations jouent un rôle important dans l'atteinte de l'objectif passif. Les plots, au nombre d'une centaine, sont recouverts d'une couche d'isolant Foamglas (mousse de verre) de 16 cm. Ils supportent un radier en béton armé rendu « biodynamique » par l'adjuvant du suisse Pneumatit, et isolé en sous-face par 32 cm de polystyrène. « L'effet écran ainsi créé entre le béton et le sol permet d'atténuer fortement les ponts thermiques, voire de les supprimer », décrit Thomas Weulersse.

Les brise-soleil orientables, les 244 m2 de panneaux photovoltaïques et la ventilation « adiabatique » - pulvérisation de microgouttelettes d'eau de rafraîchissement - caractérisent également la conception. Mais l'effectivité du passif dépendra des utilisateurs multiples du bâtiment.

PHOTO - 14603_880470_k2_k1_2067696.jpg
PHOTO - 14603_880470_k2_k1_2067696.jpg - © ATELIERS D-FORM
(1) Equipe complétée par les bureaux d'études Hagenmuller, Optime Ingénierie, Projelec et Solares Bauen. Entreprises : CLB (gros œuvre), Charpentes Martin (charpente bois), Nicolas R. (couverture).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur