En direct

Le passage à la démat' est un sport collectif
PHOTO - 14417_870544_k5_k4_2045502.jpg - © CHARLES DELCOURT / LIGHTMOTIV / LE MONITEUR

Le passage à la démat' est un sport collectif

Par Romain Cayrey et Nohmana Khalid |  le 10/08/2018  |  Seine-et-MarneSports

Kits pédagogiques, clauses types, rencontres, retours d'expériences… Nombreux sont les outils déployés par des relais locaux pour préparer entreprises et acheteurs au tout-électronique.

Le 1er octobre 2018, adieu le papier, bonjour la souris ! La passation des marchés publics doit en effet basculer sur le numérique. Or, aujourd'hui, seuls 34 % des consultations donnent lieu à au moins une offre dématérialisée. Accompagner ce changement est une nécessité : il en va du carnet de commandes des entreprises du BTP, mais aussi de la sécurité juridique des procédures et de leur réussite.

Toute offre reçue sous format papier devra être rejetée par l'acheteur public. Le risque étant, pour lui, de se retrouver avec une consultation infructueuse et de devoir en relancer une.

« L'échéance de la “ full démat'” ne doit pas constituer un frein supplémentaire à l'accès direct des artisans aux marchés publics, alerte la Capeb. Les petites entreprises du bâtiment réalisent 13 % de leur chiffre d'affaires auprès des clients publics. »

Les enjeux de l'accompagnement

Si les grands - entreprises ou acheteurs publics -sont structurés pour suivre les évolutions juridiques et s'y adapter, le risque de méconnaissance est important au sein des structures plus modestes. Leur accompagnement est d'autant plus primordial que le passage au tout-numérique demande une certaine anticipation. Des problèmes de connexion et d'interopérabilité entre les logiciels sont à prévoir. Sans compter que l'Hexagone ne sera intégralement couvert en très haut débit qu'en 2022.

Une sensibilisation nationale

octobre 2018 est, certes, connue depuis plus de deux ans. Mais combien en ont entendu parler et ont compris l'ensemble des implications en termes d'équipement et de réorganisation ? On peut aussi s'interroger sur le degré de connaissance des diverses actions entreprises par l'Etat.

Un Plan national de transformation numérique de la commande publique a été lancé en début d'année pour donner le tempo de la démat'.

Pour l'orchestrer, Jean-François Thibous a été nommé en avril à la Direction des affaires juridiques (DAJ) de Bercy. Ses moyens d'action pour appuyer les territoires n'ont toutefois toujours pas été divulgués.

Des guides « très pratiques » ont été publiés début juin, un onglet ajouté sur le site Internet de la DAJ recensant principalement les textes publiés et mis [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Le passage à la démat' est un sport collectif

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX