Entreprises de BTP

Le parlement européen met en garde contre les « méga-fusions » dans l’électricité

Le rapporteur au Parlement européen sur la libéralisation de l’énergie, le Vert Claude Turmes, a lancé un cri d’alarme contre la concentration croissante du marché européen de l’électricité, suite à la vague de fusions enregistrée dans le secteur.
« L’Union européenne doit agir rapidement ou il sera trop tard pour empêcher la constitution d’un marché oligopolistique » partagé entre quelques géants, a déclaré M. Turmes, élu du Luxembourg, à deux semaines d’une réunion des ministres européens de l’Energie sur la nouvelle phase de libéralisation de l’électricité au sein de l’UE.
Sur les deux dernières années, les fusions-acquisitions des producteurs d’électricité européens ont explosé, stimulées par l’entrée en vigueur dans les Etats membres de la première directive de libéralisation des marchés, qui date de 1996.
En 2001, les géants EDF, E.ON, RWE, Enel, Vattenfall, Endesa et Eletrabel ont réalisé pour 42 milliards d’euros d’acquisition de concurrents, soit douze fois plus qu’en 1999, selon M. Turmes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X