En direct

Le pari gagné de la mixité

le 19/02/2016  |  Collectivités localesLoire

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Loire
Valider

Euronantes Gare désigne surtout le regroupement d’immeubles de bureaux du quartier du Pré-Gauchet, qui compte autant d’activités que de logements. Car l’idée-force de ce projet a été de l’englober dans les 164 hectares du grand projet de ville (GPV), « le nouveau Malakoff », dont l’unique maître d’œuvre urbain est l’Atelier Ruelle, avec Gérard Pénot. En respectant le choix politique de construire une « ville diverse », l’urbaniste s’est donc attelé à la restructuration du grand ensemble des années 1970, tout en édifiant le pôle d’affaires. « La référence affichée ne sera ni Euralille ni la Part-Dieu, mais un urbanisme à la nantaise. Autrement dit, installer du bureau dans Malakoff amont, tirer le quartier d’affaires jusqu’à la Loire, et le quartier social jusqu’à la gare », écrit Frédérique de Gravelaine dans « Le retour en ville » (éditions Carré), consacré à la mutation du quartier Malakoff - Pré-Gauchet. Ainsi, maîtrisée par la collectivité, la surface foncière disponible se répartit de façon équilibrée entre bureaux, promotion privée et logements sociaux (25 % minimum). Un effort est fait pour limiter les petits logements à 40 % du parc.

Succès du premier PPP.

Ce souci de mixité se retrouve jusque dans la composition des îlots, voire des opérations comme Veo, gymnase imbriqué dans un ensemble de bureaux (OCDL Giboire - ECDM architecture), première opération nantaise réalisée en partenariat public-privé (PPP). Le succès de ce PPP a conduit la collectivité à en lancer un autre dans le quartier. C’est ainsi qu’Adim Ouest et l’agence d’architecture De Alzua + construisent actuellement, près de la gare, 500 places de parking, 8 890 m2 de bureaux et 780 m2 d’activités.

Enfin, dernièrement, Nantes Métropole a retenu le projet d’ADI-Sogeprom (avec Garo & Boixel et Art & Build) pour deux immeubles de logements, un immeuble de bureaux et 1 200 m2 d’activité. Comble de la mixité, les logements seront construits en béton, tandis que les bureaux en R + 6 seront en structure bois.

PHOTO - 887453.BR.jpg
PHOTO - 887453.BR.jpg - © Jean Dominique Billau/Nautilus/Nantes Métropole

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur