En direct

Le PAPS-PCPI retourne vers son futur

C. R. |  le 17/08/2018  |  ChantiersBas-RhinVinci

Strasbourg -

Dans la construction du PAPS-PCPI (1) à Strasbourg, le « point zéro » sera atteint le mois prochain… Et l'Eurométropole, son maître d'ouvrage, a tout lieu de s'en réjouir. L'échéance signifie que le chantier est revenu à son stade d'avancement du 1er juillet 2014, lorsqu'il avait été contraint à l'arrêt pour cause de défauts structurels. Ceux-ci résultaient d'erreurs de calcul du bureau d'études structure d'alors, RFR GO +, et d'insuffisances dans la construction qui avaient entraîné des fissures du béton.

Le gros œuvre a redémarré à l'automne dernier. Les entreprises Freyssinet et Urban-Dumez, filiales de Vinci, ont pris le relais de l'allemand Bilfinger-Berger dont le contrat a été résilié. Elles ont effectué les réparations au niveau de la statique, du parasismique, des fondations et des prémurs. Leurs principales interventions consistent à créer une nouvelle couche de béton surépaissie de 2 à 5 cm par rapport à la précédente qui a été hydrodémolie, à poser une bande de tissu carbone pour renforcer la liaison entre dalles et prémurs, et à déconstruire puis reconstruire la cage d'escalier centrale.

Retard à combler. Les autres lots ont pu s'enclencher en début d'année, notamment celui commun au bardage, aux menuiseries extérieures et aux façades rideaux, confié à Bluntzer. Pour autant, le chantier accuse encore un retard d'environ deux mois, plus classiquement pour cause d'intempéries, ce qui oblige à mettre les bouchées doubles si l'objectif d'ouverture à la rentrée 2019 veut être tenu. Le surcoût de 16,5 M€ amène le nouveau budget d'opération à 68,6 M€ TTC. Il inclut la révision des prix par l'effet de l'indexation pour les entreprises désignées il y a cinq et six ans. « Malgré ces complications, le programme respecte entièrement la volumétrie et le geste architectural de l'équipe Lipsky + Rollet, lauréate du concours », souligne Leslie Luck, cheffe de projet à l'Eurométropole. C'est ainsi que la verrière à double vitrage cintré et isolant feuilleté, réalisée par Hefi au-dessus de l'amphithéâtre, deviendra, comme prévu, l'emblème du nouveau bâtiment.

PHOTO - 14541_877145_k2_k1_2059732.jpg
PHOTO - 14541_877145_k2_k1_2059732.jpg - © CHRISTIAN ROBISCHON
(1) Pôle d'administration publique de Strasbourg - Pôle de compétence en propriété intellectuelle.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur