En direct

Le NPNRU prend encore du retard
La secrétaire d'Etat Myriam El Khomri en présence de Pierre Sallenave, directeur général de l'ANRU et de Annie Guillemot, maire de Bron (Rhône-Alpes) - © © Barbara Kiraly

Le NPNRU prend encore du retard

BK |  le 25/09/2014  |  UrbanismeFrance ArchitectureAménagement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Quartier
Urbanisme
France
Architecture
Aménagement
Valider

La secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville, Myriam El Khomri, a présenté mercredi 24 septembre au congrès USH, le nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU).

Le lancement du nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU) qui fait suite au PNRU 1 orchestré par l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU), continue de prendre du retard. Alors que la liste des 200 à 250 quartiers prioritaires devait être connue le 7 octobre, sa diffusion « a été repoussée à la fin du mois d’octobre », indique Myriam El Khomri, secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la ville.

La liste doit être validée lors du conseil d’administration (CA) de l’ANRU. Elle devrait donc être connue à partir du 28 octobre. Pour rappel, ces 200 à 250 quartiers prioritaires doivent capter l’essentiel du budget de l’ANRU (5 milliards d’euros). « 80% de ces sites étaient déjà des quartiers ANRU », précise Annie Guillemot, maire de Bron (Rhône-Alpes), dont la ville bénéficie des crédits du PNRU 1. Une information qui n’a toutefois pas été confirmée par Pierre Sallenave, directeur général de l’ANRU, qui préfère parler « d’une part significative ».

« Tout ne se résume pas à cette liste, d’autres quartiers feront aussi l’objet d’opérations d’intérêt local », tempère la secrétaire d’Etat. Par ailleurs, la liste des 1 300 quartiers « prioritaires de la politique de la ville » seront connus « dans 15 jours » précise Myriam El Khomri. Ces sites se substitueront aux 2 500 quartiers en contrat urbain de cohésion sociale (Cucs). Désormais, ils seront liés par un contrat de ville. Selon l’agenda prévisionnel, les contrats de ville devaient être signés au plus tard au printemps 2015. Mais la secrétaire d’Etat a décidé de desserrer le planning et d’autoriser leur signature jusqu’en juin 2015.

Commentaires

Le NPNRU prend encore du retard

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Dématérialisation de la commande publique

Dématérialisation de la commande publique

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur