En direct

Le nouvel Albert-Kahn s'ouvre au monde
L'engawa du nouveau bâtiment, un espace intermédiaire typiquement japonais entre le musée et son jardin. - © CD 92 - Olivier Ravoire

Le nouvel Albert-Kahn s'ouvre au monde

JACQUES-FRANCK DEGIOANNI |  le 31/03/2022  |  RéalisationsHauts-de-SeineKengo Kuma

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Réalisations
Hauts-de-Seine
Kengo Kuma
Valider

A Boulogne-Billancourt, le musée départemental Albert-Kahn, restructuré par l’architecte japonais Kuma Kengo, a enfin rouvert au public après une longue attente...

Le 2 avril 2022 a marqué la réouverture, après six ans de travaux, du musée départemental Albert-Kahn. Au total, plus de dix années se seront écoulées depuis le concours de maîtrise d’œuvre remporté, en 2012, par l’équipe emmenée par l’architecte japonais Kuma Kengo.

Située à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), l’institution créée autour de l’œuvre du banquier philanthrope, humaniste et pacifiste Albert Kahn (1860-1940), se compose à la fois d’un musée de riches collections de photographies et de films (72 000 autochromes, 5 000 plaques stéréoscopiques, etc.) et d’un vaste jardin de quatre hectares incluant sept scènes paysagères.

Le chantier de restructuration, comprenant la construction d’un nouvel édifice de 2 300 m2 et la réhabilitation de huit autres bâtiments, a été porté par le département, propriétaire du site depuis 1968, dans la perspective d’une meilleure conservation et valorisation des collections, mais aussi d’une présentation renouvelée et d’un accueil des publics conforme aux exigences d’un musée du XXIe siècle.

Le musée Albert-Kahn en chiffres...

1 nouvel auditorium de 100 places ;
3 maisons japonaises traditionnelles restaurées ;
8 bâtiments patrimoniaux rénovés (7 bâtiments patrimoniaux du site et l’ancienne galerie) ;
600 m2 dédiés aux expositions temporaires ;
1 000 m2 consacrés au parcours permanent de visite sur l’ensemble du site ;
2 300 m2 : surface du nouveau bâtiment de Kuma Kengo ;
4 600 m2 : surface totale utile du musée ;
400 000 euros pour l’exposition de réouverture ;
1 400 000 euros pour le projet scénographique ;
60 000 000 euros pour le projet de rénovation.


Commentaires

Le nouvel Albert-Kahn s'ouvre au monde

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil