Vie de l'entreprise

Le nombre de décès progresse toujours dans le BTP

Les statistiques 2007, publiées par la direction des risques professionnels de la Caisse nationale d’assurance maladie, viennent de tomber. Mauvaise nouvelle pour le BTP: le nombre de décès repart à la hausse.

En 2007, 184 salariés du secteur ont perdu la vie suite à un accident du travail. Un chiffre en hausse de +16,5% par rapport à 2006. Le secteur de la construction représente à lui seul près de 30% des décès au travail, devant les secteurs des transports, des services (santé) et du travail temporaire. Accidents de la route (accidents de mission), malaises, chutes de hauteurs restent les principales causes des décès en France.

L’année 2007 est également marquée par une hausse du nombre d’accidents du travail dans le BTP de + 3,4% par rapport à l’année précédente. Un nombre d’accidents qui croît cependant moins vite que le nombre de salariés, passé quant à lui de 1 487 269 à 1 562 956 (+5,1%). Aussi, l’indice de fréquence (nombre d’accidents pour 1 000 salariés) décroît légèrement tout comme le taux de gravité. Des signaux qui ne doivent pas masquer la réalité du secteur: le BTP reste de loin de le secteur le plus « accidentogène ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X