En direct

Le musée des Beaux-Arts en travaux

claude mandraut |  le 30/12/2011  |  GirondeCollectivités localesEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Gironde
Collectivités locales
Europe
Valider
Bordeaux -

Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux est fermé en raison de l’importante rénovation dont il fait l’objet. Construites en 1881 dans le prolongement de l’hôtel de ville, ses deux ailes avaient besoin de travaux d’entretien et d’adaptation à leur fonction de musée.

Le chantier a été confié au cabinet Architecture Patrimoine, au Bouscat (Gironde), spécialisé dans les interventions sur le bâti ancien et les monuments historiques.

Ardoises d’Espagne

La première tranche de travaux sur l’aile nord (1,7 million d’euros), menée depuis 2009, vient de se terminer. Il s’agissait de restaurer la charpente et la couverture. Sur le pavillon de l’entrée, la pente étant trop faible pour supporter des ardoises au format classique, il a fallu trouver de grands modules en Espagne. Autre écueil, les deux verrières dont les supports en métal étaient corrodés et les verres disparates.

450 000 euros pour l’accessibilité

Pour répondre aux contraintes du programme, il fallait concilier économie d’énergie et bonne luminosité. Pour contrebalancer la couleur légèrement verte des vitrages autonettoyants de Saint-Gobain, les combles ont été peints en blanc légèrement rosé. Les descentes en fonte de 1 cm d’épaisseur et 17 cm de diamètre - incluses dans la construction - ont été auscultées par endoscopie pour vérifier qu’elles n’étaient pas la cause des légères fissures du bâti à leur niveau. Par précaution, elles ont été gainées de PVC, à l’intérieur.
Le nouveau chantier, qui sera terminé fin avril 2012, porte sur l’accessibilité aux handicapés (450 000 euros) des ailes sud et nord avec des rampes extérieures, des plates-formes élévatrices à l’intérieur et la motorisation des portes vitrées. Les deux ailes vont être reliées par un cheminement en béton avec signalétique intégrée. Il sera utilisé par les camions qui livrent les œuvres et bordé par des pavés de 2 cm pour être reconnus par les cannes des malvoyants. Des travaux intérieurs, portant notamment sur l’éclairage, seront aussi réalisés sur l’aile nord (350 000 euros) où la scénographie sera revue (100 000 euros). La réfection de l’éclairage et des cimaises doit permettre une présentation des œuvres selon les normes d’exposition actuelles. Enfin, ces deux bâtiments seront raccordés à la centrale d’énergie par géothermie de l’hôtel de ville (150 000 euros). La réouverture totale du musée est prévue à la fin de l’été 2012.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur