En direct

Le musée d’Arts redémarre et Dobrée reste bloqué

Jean-Philippe Defawe |  le 31/01/2014  |  Collectivités localesCultureLoire-AtlantiqueProfessionArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Culture
Loire-Atlantique
Profession
Architecture
Bâtiment
ERP
Valider
Nantes -

Après des aléas techniques (découverte de veines d’eau sur un terrain à bâtir) et des lots infructueux importants (dont le gros œuvre), le projet d’extension et de réhabilitation du musée d’Arts conçu par l’équipe londonienne Stanton-Williams a été simplifié à travers, notamment, la suppression du deuxième niveau de sous-sol et une redistribution des équipements techniques, des surfaces de stockage et des bureaux (qui viendront finalement s’installer en face). Excepté cette remise à plat, le programme reste inchangé et en septembre dernier, la Ville a pu relancer le marché en entreprise générale.

Budget optimisé

La commission d’appel d’offres du 20 janvier a retenu la proposition de Quille Construction qui a optimisé le budget travaux (baisse de 9,89 millions d’euros HT par rapport à l’estimation initiale) pour arriver à une enveloppe de 48,8 millions d’euros HT. Cerise sur le gâteau pour la collectivité, le major propose une ouverture unique de l’ensemble des bâtiments du musée pour la fin de l’année 2016 (au lieu d’une ouverture séquencée en 2016 de l’extension et, en 2018, du bâtiment existant). Les travaux débuteront en avril.
Ce dénouement heureux doit faire rêver le conseil général de Loire-Atlantique qui voit s’enliser son projet d’extension du musée Dobrée. Ce projet, conçu par Dominique Perrault, a vu l’annulation de son permis de construire en juillet 2012. Le département et la Ville de Nantes ont fait appel mais, sur quatre motifs d’annulation, le rapporteur public en a retenu trois (exhaussement du terrain trop important, surface d’extension ne respectant pas le PLU et espaces verts insuffisants), ce qui ne laisse rien présager de bon quant à la décision de la cour administrative d’appel qui doit rendre son verdict mi-février.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur